La transition écologique, une nécessité pour la Picardie

À la veille de la COP 21, à Paris, qui réunira près de 140 chefs d’État et de gouvernements étrangers, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) assure à la quasi-unanimité que le réchauffement climatique est imputable pour l’essentiel à l’activité humaine. L’Insee, dans une étude publiée en novembre, s’est attaché à évaluer l’impact de l’activité humaine en Picardie et les efforts mis en place pour accompagner la nécessaire transition écologique de ce territoire.

18
Vous devez être connectés pour visualiser cet article