La Filature charme ses hôtes

Située en centre-ville de Saint-Quentin, la Filature est la nouvelle adresse d’hébergement touristique pour une clientèle à la recherche de prestations de standing.

En rénovant cet ancien site industriel, les propriétaires ont redonné une âme au lieu qui s'intègre au cadre du centre-ville.
En rénovant cet ancien site industriel, les propriétaires ont redonné une âme au lieu qui s'intègre au cadre du centre-ville.
En rénovant cet ancien site industriel, les propriétaires ont redonné une âme au lieu qui s'intègre au cadre du centre-ville.
En rénovant cet ancien site industriel, les propriétaires ont redonné une âme au lieu qui s'intègre au cadre du centre-ville.

En s’installant à Saint-Quentin, Claire et Patrick Dupont n’avaient pas pour ambition de devenir acteurs touristiques. « Nous avons acheté cette ancienne usine pour en faire notre pied à terre », explique l’ancien restaurateur de Compiègne. Claire était elle enseignante. « Si l’été, c’est sympa, l’hiver est plutôt ennuyeux, assis devant la télé. Mon épouse m’a alors lancé : pourquoi ne pas proposer des chambres d’hôtes ? Nous avions l’espace et nous avons toujours aimé recevoir », explique le couple. C’est en 2013 que la commercialisation de la Filature est lancée. Le nom est tiré des lieux, une ancienne filature située en centre-ville avec quatre chambres et un gîte. « Deux façons de vivre différemment », selon les hôtes.

Clin d’œil à l’industrie locale

Claire et Patrick ont choisi le créneau du haut de gamme. Une stratégie gagnante puisque l’adresse est labellisée quatre étoiles Gîtes de France pour le gite et quatre épis Gîtes de France pour les chambres d’hôtes. L’adresse a été la première à être classée City-Break et la seule à proposer des chambres d’hôtes en ville. Même la note de 9,5/ 10 de Booking est y affichée à l’entrée. Il suffit de visiter les lieux pour se rendre compte du produit. Les entrées sont indépendantes de l’habitation des propriétaires. La décoration des lieux est un clin d’œil aux usines locales de Godin au Creuset en passant par Motobécane. Les quatre chambres sont proposées dans des ambiances différentes comme le voyage, l’industrie ou le charme. Cette dernière est prisée par les jeunes mariés. Dans chaque chambre, les touristes disposent d’une multitude de services dont un accès au wifi et une télévision à écran plat. Quant au gîte, il offre un service de haut standing : deux chambres dont une suite parentale, salon, salle à manger, cuisine équipée et linge fourni.

Une clientèle diversifiée

Claire et Patrick Dupont savent accueillir leurs hôtes. Un plateau de courtoisie est offert à leur arrivée, le petit-déjeuner est copieux avec de la viennoiserie, de la baguette, des œufs, de la charcuterie, du fromage, du laitage, de la confiture, des fruits et du jus de fruits frais. L’ancien restaurateur, cuisinier de renom, s’est remis au fourneau et propose, sur réservation, une table d’hôtes d’exception avec des produits frais et élaborés sur place.

Deux ans après son lancement, la Filature rencontre un franc succès. « Nous n’attendions pas à une telle réussite », souligne le couple. La clientèle se scinde en trois catégories : la clientèle d’affaires liée aux entreprises locales, les touristes principalement étrangers (des Anglais, Allemand, Néerlandais et Belges) et celle du souvenir (avec les Australiens et les Néerlandais) qui se rend dans la Somme et sur le Chemin des Dames. « Nous faisons de belles rencontres », raconte le couple qui travaille étroitement avec la ville, l’office de tourisme de Saint-Quentin et les autres professionnels du tourisme.