La Caisse des dépôts aux côtés des entreprises et des collectivités

Cet établissement public, peu connu, existe depuis 1816. La Caisse des dépôts est mobilisée au service de la croissance et du développement des territoires.

761
Jean-Claude Daverdin est le nouveau directeur régional de la Caisse des dépôts.
Jean-Claude Daverdin est le nouveau directeur régional de la Caisse des dépôts.
Jean-Claude Daverdin est le nouveau directeur régional de la Caisse des dépôts.
Jean-Claude Daverdin est le nouveau directeur régional de la Caisse des dépôts.

Installée à Amiens, dans le quartier de la gare, la banque publique emploie 19 personnes. Jean- Claude Daverdin est le nouveau directeur régional de l’antenne picarde de la Caisse des dépôts. Lors d’un entretien, il évoque le bilan d’activité 2014 de l’établissement et affiche en particulier un résultat consolidé de 1,793 milliard d’euros. « Il est important de le souligner, car ces bénéfices et fonds propres permettent à la Caisse des dépôts de pouvoir accompagner, financer de nombreux projets et réaliser des investissements », avance-t-il.

Et de poursuivre : « La Caisse des dépôts est le premier investisseur en capital des entreprises françaises. Elle est très présente dans le secteur des PME. Notre autre grand axe est le logement social. En 2014, nous avons été fortement mobilisés, car il y a eu une grande demande, pour utiliser les fonds d’épargne. Ainsi, 16,7 milliards d’euros ont été mobilisés en faveur du logement social et de la politique de la ville. 122 000 logements ont été construits et 274 000 réhabilités. »

Pour la Picardie, la Caisse des dépôts a engagé 360 millions d’euros, afin de construire 3 200 nouveaux logements et d’en réhabiliter 6 350 autres. Il est d’ailleurs à noter qu’elle soutient les investissements en matière d’économie d’énergie et de performance énergétique. « Les prêts peuvent aller jusqu’à 25 ans, pour la rénovation du parc de logements anciens, à des taux très faibles », ajoute Jean-Claude Daverdin.

Le relais de Dexia

En ce qui concerne les collectivités territoriales, la banque Dexia était le financeur historique. Aujourd’hui, la Caisse des dépôts a pris le relais. C’est ainsi que pas moins de 20 milliards d’euros ont été avancés sous forme de prêts pour la période comprise entre 2013 et 2017. Les financements, avec des conditions assouplies, concernent des projets variés engagés par des régions, des départements et même des petites communes.

Pour 2014, elle a mobilisé 3,6 milliards d’euros, afin de soutenir 1 700 projets différents. En Picardie, elle a porté à 506 millions d’euros ses financements sur fonds d’épargne, un record historique, dont 164 millions d’euros mobilisés en faveur des collectivités locales et du secteur hospitalier.

Toujours en région, elle a poursuivi son soutien à la création d’entreprises, à l’économie sociale et solidaire (ESS) et aux projets territoriaux à vocation économique, pour un montant de 400 000 euros.

S’agissant des investissements réalisés sur les fonds propres, la Caisse des dépôts est le principal actionnaire, avec 36,9 % du capital, pour accompagner le plan de développement de la SA CMD (Creil-Montatatire développement). CMD est implantée depuis 1998 sur le site de la friche industrielle consécutive à la fermeture de l’usine Chausson. Ce plan consiste en de nouveaux investissements à usage locatif et une opération de promotion immobilière portant sur la construction de huit bâtiments à usage d’activité et de bureaux destinés à être cédés à des entreprises. En 2014, la Caisse des dépôts a investi 900 000 euros de fonds propres supplémentaires en soutien de cet acteur majeur de l’économie locale (près de 47 000 m² de locaux loués, une centaine d’entreprises implantées sur le site et plus de 1 000 emplois maintenus ou créés).