La Caisse d’Épargne Picardie dévoile ses innovations digitales

La Caisse d’Épargne recherche et innove pour simplifier et sécuriser les transactions de ses clients. Plusieurs de ses nouveaux services rencontrent déjà un franc succès.

464
Plusieurs des nouveaux services de la Caisse d'Épargne Picardie rencontre déjà un franc succès.
Plusieurs des nouveaux services de la Caisse d'Épargne Picardie rencontre déjà un franc succès.

Dilizi

Plusieurs des nouveaux services de la Caisse d'Épargne Picardie rencontre déjà un franc succès.
Plusieurs des nouveaux services de la Caisse d'Épargne Picardie rencontre déjà un franc succès.

Commercialisée depuis bientôt un an, cette solution originale transforme le smartphone ou la tablette en caisse digitale, enrichie d’une gamme de services ajoutés : catalogues produits, gestion des encaissements, journal des transactions etc. Une centaine de clients se sont déjà laissés séduire en Picardie, principalement des artisans et des commerçants.

« Les bailleurs sociaux et les agents immobiliers se montrent eux aussi intéressés. Au moment de l’état des lieux, si la caution ne suffit pas à couvrir les frais nécessaires aux réparations, ils peuvent alors se faire régler immédiatement », note Michaël Kervran, membre du directoire en charge du pôle entreprises, institutionnels et grands comptes. Le règlement peut se faire en espèces, par chèque, et par carte bancaire grâce à un boîtier qui fonctionne avec la 3G, la 4G ou le Wifi. La facture est ensuite envoyée par mail ou par SMS au client. Ce système permet d’éviter les impayés et les retards, responsables de 25% des dépôts de bilan.

• Howizi

Conçue par des étudiants d’HEC et de l’école de design Strate, Howizi (« c’est facile », en anglais) s’adresse aux jeunes. « Nous couvrons toutes les catégories de clientèles », sourit Nicolas Chatillon, directeur du développement banque commerciale et assurance du groupe BPCE. L’application offre plusieurs services comme le transfert d’argent instantané via smartphone, un système de cagnotte entre amis, « très pratique pour un cadeau commun à l’occasion d’un anniversaire », des alertes bons plans etc.

• V.me

Lancé en octobre 2013 en partenariat avec Visa, ce portefeuille numérique a déjà séduit 25 000 e-commerçants en Europe.

« C’est un gain de temps et un moteur de lutte contre la fraude », explique Nicolas Chatillon. Lors d’une transaction en ligne, l’acheteur n’a plus besoin de saisir le numéro de sa carte bancaire et son cryptogramme. Plus besoin non plus d’attendre le SMS de confirmation de la banque. Un simple mot de passe suffit. Tous les Picards peuvent utiliser ce système, quelle que soit leur banque.

Paiement

via Twitter Depuis octobre dernier, il est possible de s’échanger de l’argent grâce un un simple Tweet sur le modèle suivant : @Smoneyfr #envoyer10EUR @destinataire. La confirmation du paiement se fait aussi via l’application. Pour plus de sécurité, les transactions sont limitées à des montants inférieurs à 250 euros. Ce système séduit de nombreuses associations. « C’est un gain de temps pour leurs campagnes de dons, car elles évitent les mailings etc. Autre avantage, l’effet de masse des réseaux sociaux permet une meilleure mobilisation », résume Nicolas Chatillon.