Une pause gourmande en gare de Creil

Depuis le 16 décembre, À l’heure locale propose plats et desserts à emporter avec drive piétons pour voyageurs ultra pressés. le concept créé par Corinne Chrétien, défendra ses couleurs lors du prochain trophée CREA 60.

413
Avec l’Heure locale, Corinne (à g.) et son équipe collent au rythme de vie de leurs clients…
Avec l’Heure locale, Corinne (à g.) et son équipe collent au rythme de vie de leurs clients…
Avec l’Heure locale, Corinne (à g.) et son équipe collent au rythme de vie de leurs clients…
Avec l’Heure locale, Corinne (à g.) et son équipe collent au rythme de vie de leurs clients…

Elle court, elle court, la banlieue et elle a rarement le temps de se mitonner des petits plats. Parce que ce fut longtemps son quotidien, Corinne Chrétien a eu l’idée d’une boutique où l’on trouverait du déjà prêt, fait comme à la maison, de bons produits régionaux mais sans le coup d’assommoir au moment de régler la note. Pour être au plus près de ces clients toujours pressés dont elle fut, elle a choisi de s’installer… sur le quai, en gare de Creil. Son projet a vite séduit la SNCF, « convaincue du service que la boutique apporterait aux voyageurs. Ce qui a pris le plus de temps, poursuit Corinne Chrétien, c’est la partie administrative. » De mairie en préfecture, le dossier aura mis neuf bons mois avant d’être finalisé. Le temps d’une gestation. Or, c’est précisément pendant son congé maternité que Corinne Chrétien avait commencé à réfléchir à ce concept de plats cuisinés à emporter pour citadins pressés.

Une création accompagnée

Pour mettre toutes les chances de son côté, la jeune femme a d’abord suivi la formation « 5 jours pour entreprendre » de la CCI Oise. « Cela aide à acquérir les fondamentaux mais c’est aussi un outil d’aide à la décision », estime Juliette Bollart, chargée de mission à la création/ reprise d’entreprise à la CCI. Après cette étape préliminaire, elle a bénéficié d’un suivi personnalisé avec une conseillère de l’antenne CCI de Nogent-sur-Oise avant d’être dirigée vers la plate-forme Initiative Oise-Sud, où elle a obtenu un premier prêt d’honneur de 8 000 euros. « J’ai pu également bénéficier du support du Réseau Entreprendre ®, d’un autre prêt d’honneur et d’un accompagnement très bénéfique. » Son étude de marché dûment ficelée, Corinne Chrétien a pu enfin concrétiser son projet. « L’aide de Stéphane David, architecte d’intérieur CFAI, m’a été très précieuse », insiste-t-elle.

Une valeur ajoutée, le drive piéton

Sur 37 m² ouverts aux clients, il lui a concocté un intérieur clair et apaisant, avec des touches boisées et de jolies lampes beige et chocolat au plafond. Juste ce qu’il faut de sérénité pour un voyageur gourmand. Ici, on trouve du bon, du frais, du bio et des produits du terroir (dont un excellent jus de pomme de Thiérache). « Notre gamme de plats de saison, avec trois desserts, change chaque semaine et nous nous adaptons : de plus en plus de gens veulent des plats réchauffés, prêts à consommer. »

Les plats préparés dans le Val d’Oise s’ajustent aux créneaux horaires : 7 heures-9 heures/ 11 h 30-14heures/ 16 h 30-20 h 30. Ultra pratique, le drive piéton permet de commander ses plats en ligne (www.alhreurelocale.fr) sans attendre en boutique. Une clientèle majoritairement féminine et exigeante dont la fidélité est désormais récompensée par une carte, avec – 5% du montant cumulé après le dixième achat. Outre le sien, Corinne a créé deux emplois à temps partiel : Séverine officie le matin et Chloé, le soir… et toujours à l’heure locale.y