Gest’AC Conseils prend son envol

Un an et demi après la création de son entreprise de conseil en affaires et en gestion, basée à Villers- Cotterêts, Alexandre Cwerman est de plus en plus sollicité pour répondre aux demandes des TPE et PME.

819
Depuis qu'il s'est lancé, Alexandre Cwerman souhaite venir en aide aux petites entreprises qui n'en ont pas les moyens.
Depuis qu'il s'est lancé, Alexandre Cwerman souhaite venir en aide aux petites entreprises qui n'en ont pas les moyens.

Alexandre BARLOT

Je ne fais aucune proposition si les économies que je suis censé faire réaliser à l’entreprise sont inférieures au prix de mes services. C’est la raison pour laquelle je fais un diagnostic gratuitement lorsque l’on me contacte. » Dans une période où les sociétés cherchent à réduire leurs coûts et à rester rentable, Alexandre Cwerman se veut être un plus pour l’entreprise qui fait appel à lui. Ce contrôleur de gestion expérimenté ne voit pas la réduction d’effectifs comme une solution unique : « Je suis là pour apporter des pistes d’amélioration, ça peut passer par une meilleure gestion des stocks, la mise en place d’outils informatiques, d’un projet de développement ou encore l’analyse des différents indicateurs. Mais mes services ne se cantonnent pas seulement à ce domaine. Je propose également d’accompagner les dirigeants dans le montage de leurs dossiers ou la réalisation de document. Je propose même des formations sur les outils informatiques. Je suis là pour accompagner les entreprises et les aider. »

Les propos du trentenaire peuvent paraître limpides de prime abord, pourtant à ses débuts il s’est heurté à des interlocuteurs qui ne les assimilaient pas.

Depuis qu'il s'est lancé, Alexandre Cwerman souhaite venir en aide aux petites entreprises qui n'en ont pas les moyens.
Depuis qu'il s'est lancé, Alexandre Cwerman souhaite venir en aide aux petites entreprises qui n'en ont pas les moyens.

Des débuts difficiles

« Au départ, cela a été un peu difficile pour trouver des clients. Je suis parti de rien j’ai essuyé beaucoup de refus. J’ai dû adapter mon discours commercial », explique celui qui fut durant 15 ans contrôleur de gestion dans des entreprises comme UPS, Weldom ou encore Budget France. Une fois son système de prospection adapté, Alexandre Cwerman a pu partir à la recherche de clients. Lorsqu’il a quitté son dernier poste en Haute-Normandie, il souhaitait « aider les petits qui n’ont pas les moyens ».

Il n’est donc pas illogique de le voir accompagner une dizaine de TPE et PME. Pour autant, cette volonté ne l’empêche pas de collaborer six à sept jours par mois avec la multinationale JM Bruno.

Surtout, depuis la création de son entreprise en juillet 2013, Alexandre Cwerman qui dispose d’un niveau maîtrise acquis au sein de la CCI de Paris s’est rendu compte que « les recommandations marchent mieux que la prospection ».

Un marché porteur

Le bouche à oreille commence à faire effet.

Les gérants voient en Gest’AC Conseils une solution à certains de leur problème et le rayon d’action de la société s’en ressent.

Le Soissonnais de naissance se déplace dans un périmètre qui englobe la Marne, la Seine-et- Marne, le Val-d’Oise, l’Oise et l’Aisne.

Les entreprises faisant appel à ses services ne sont pas mécontentes du service proposé : « Disponibilité et réactivité sont les maîtres mots. Il m’arrive de me déplacer les samedis voir les soirs tard car durant la journée un artisan est sur son chantier. Ensuite je suis là pour lui apporter des informations qu’il n’a pas le temps de chercher comme par exemple pour la certification RGE, un dossier sur lequel on me pose beaucoup de question. Mon travail est aussi d’y répondre et de les accompagner dans ces démarches. »

Le marché est porteur à un tel point qu’Alexandre Cwerman « ne ferme pas la porte à un recrutement au cours de l’année 2015 ».