Aisne airport veut vous faire voyager malin

la société de transport Aisne airport, basée à Mercin-et-Vaux dans l’Aisne, propose depuis quelques mois la possibilité de se déplacer à moindre coût afin de diversifier l’offre de cette entreprise fondée en 2006.

406
José Rivero et Véronique Dehent innovent en matière de transport.
José Rivero et Véronique Dehent innovent en matière de transport.
José Rivero et Véronique Dehent innovent en matière de transport.
José Rivero et Véronique Dehent innovent en matière de transport.

Alexandre BARLOT

Depuis quelques années, la France connaît une explosion de la pratique du covoiturage. Le site leader sur le marché français a même annoncé avoir atteint les 10 millions de membres au début du mois de septembre. Cette pratique en vogue ne pouvait pas échapper aux sociétés de transport. Véronique Dehent et son mari José Rivero l’ont compris. Les dirigeants d’Aisne airport, située à Mercin-en-Vaux, sont passés à l’acte en décembre dernier. Le principe se veut simple : plus il y a de personnes transportées, moins la note est salée.

Quand le taxi se réinvente

« On a mis en place ce système qui s’apparente à du covoiturage, car cela peut attirer des particuliers qui n’ont pas forcément les moyens », explique Véronique Dehent. Ces forfaits dégressifs sont disponibles au départ de chaque grande ville axonaise, comme l’autorise la loi. « Un aller vers Roissy peut revenir à 35 euros par personne et à 40 euros pour Orly grâce à cette possibilité de voyager malin », précise la dirigeante. Le service de navettes vers les gares et les aéroports n’est pas nouveau pour cette société fondée en février 2006. Aisne airport dessert depuis plusieurs années les aéroports parisiens, de Beauvais, Reims ou encore Bruxelles en Belgique. Ce type de transport représente près de 50% de l’activité de la société, composée de six salariés.

José Rivero et sa femme souhaitent atteindre une nouvelle clientèle en proposant ce service. La dirigeante, issue du secteur des nouvelles technologies, a même pensé à le rendre accessible depuis Facebook et son site Internet. Ce renouvellement stratégique a pour objet d’éviter les coups de mou comme il y a deux ans. « Depuis la création, on marche plutôt bien, sauf en 2012, où l’on a accumulé les pépins avec des problèmes de voitures, le tout sur fond de crise », développe Véronique Dehent. Une nouvelle flèche à l’arc de cette société disposant de neuf véhicules. « Le seul inconvénient pour le moment, c’est que l’on manque de publicité et d’une réelle visibilité », se plaint Véronique Dehent. Ce qui est compréhensible au vu du pouvoir de frappe publicitaire dont disposent les sociétés nationales.

Une société multi-facette

Heureusement, Aisne airport n’est pas seulement une solution pour voyager vers un aéroport ou une gare. La société de taxi travaille avec des agences de voyages soissonnaises et laonnoises.

Le conseil général est aussi un client de l’entreprise pour le transport quotidien des enfants handicapés vers le lieu de leur scolarité. Les chauffeurs interviennent aussi lors de sorties UNSS (Union nationale du sport scolaire).

Il est même possible pour les seniors, les clubs et les associations de faire appel aux services de l’entreprise pour voyager en toute sécurité. La solution se trouve donc parfois à proximité et même à portée de clic.