SecuryCom’s en pole position

Grâce à son carnet d’adresses, la société de Marc Grill, spécialisée dans les systèmes de sécurité et de communication, a pu prendre un solide départ. Elle emploie actuellement seize personnes dont dix travaillent sur un gros chantier de trois ans aux Halles.

675
Marc Grill, en parallèle de SecuryCom’s, a monté Building &Co, une société de conseil en stratégie et une association, AG3S Pro Picardie.
Marc Grill, en parallèle de SecuryCom’s, a monté Building &Co, une société de conseil en stratégie et une association, AG3S Pro Picardie.
Marc Grill, en parallèle de SecuryCom’s, a monté Building &Co, une société de conseil en stratégie et une association, AG3S Pro Picardie.
Marc Grill, en parallèle de SecuryCom’s, a monté Building &Co, une société de conseil en stratégie et une association, AG3S Pro Picardie.

Parce qu’il en avait assez d’expédier les affaires courantes sans la moindre prise de risque, cet ancien directeur commercial chez Siemens, a décidé de tout lâcher pour mener sa barque seul. Enfin presque, puisqu’il a pris à son bord Hélène Leclerc, devenue depuis sa plus proche collaboratrice. « J’aurais pu retrouver un job ailleurs sans problème, argue Marc Grill sans fausse modestie, mais je me suis dit qu’il était temps de ne dépendre que de soi et de faire ses preuves. » Son domaine d’expertise, ce sont les systèmes de sécurité et de communication dans les bâtiments. L’homme n’est pas du genre à se perdre en conjectures. Ainsi, sa société SecuryCom’s n’est-elle restée basée à Verberie que trois petits mois, le temps de l’ouverture. « Je voulais absolument m’installer en zone franche », explique-t-il. Très vite, il se décidera pour le parc industriel des Marches de l’Oise en pleine expansion.

Six contrats aidés pour démarrer

Son premier vrai chantier ce seront ces 1 000 m² à aménager dans le bâtiment Copenhague que la directrice du site, Françoise Simon, lui apporte sur un plateau. Il prend au passage 150 m² pour sa société et en fait une jolie vitrine pour ses clients. Parquet gris, cloisons de verre et installations électriques hightech. « Nous avons acheté tout le mobilier en soldes, c’est plus original et bien moins cher que du mobilier de bureau », confie Hélène Leclerc. Mais le plus dur reste à faire : constituer des équipes qualifiées. Marc Grill s’adresse à Pôle emploi Compiègne où il recrute en contrat aidé six jeunes âgés de 22 à 26 ans possédant une formation technique. Après une habilitation électrique, puis le CASES (permis nacelle), ils suivent une formation de trois mois en interne. Trois d’entre eux sont désormais en CDI. « L’équipe prête, j’ai lancé la machine de guerre et utilisé mon carnet d’adresses », explique le Pdg.

Une crédibilité déjà bien assise

Un précieux carnet qui résulte d’années à côtoyer bureaux d’études et grands constructeurs. Après la tour Scor à la Défense, les châteaux de Versailles et de Compiègne, SecuryCom’s décroche un contrat sur trois ans de deux millions d’euros pour rénover la sécurité incendie du centre des Halles. « Dix personnes ont été embauchées en CDD, dont des responsables de chantier. » À contre-courant, Marc Grill n’hésite pas à recruter des seniors. « Ce chantier nous a permis de gagner cinq ans et d’assoir la crédibilité de la société », reconnaît-il. En parallèle, il monte Building &Co, une société de conseil en stratégie et une association, AG3S Pro Picardie. « L’idée est de mutualiser les assistances entre entreprises, notamment grâce à un time share sur l’administratif permettant d’optimiser les moyens et les ressources.» Mais Marc Grill, jamais à court d’idée, prépare déjà un autre projet : racheter une société de téléphonie et sa base clients dans moins d’un an.