Immobilier : le marché ne casse pas des briques

Une étude annuelle du réseau immobilier century 21 révèle que le marché de l’immobilier ancien a connu un nouveau recul en 2014 dans la région. Pourtant le pouvoir d’achat des acquéreurs a rarement été aussi élevé grâce à des taux d’emprunt très bas et à une baisse des prix au mètre carré.

89
Vous devez être connectés pour visualiser cet article