Anne-Lise et ses images, valoriser sans truquer

En juillet 2005, Anne-Lise Larcher ouvre son propre studio de photographie à Beauvais. Dans un premier temps focalisée sur les familles, cette portraitiste fait évoluer son travail pour photographier les entrepreneurs, exercice que cette passionnée connaît déjà bien.

520
Anne-Lise Larcher photographie de nombreux métiers (opticiens, notaires, architectes...) pour en saisir l'essence. Ici, deux frères briquetiers, Vincent et Christophe Dewulf, passionnés par leur métier.
Anne-Lise Larcher photographie de nombreux métiers (opticiens, notaires, architectes...) pour en saisir l'essence. Ici, deux frères briquetiers, Vincent et Christophe Dewulf, passionnés par leur métier.
L'équipe de Galeries Lafayette à Beauvais dans l'objectif d'Anne-Lise Larcher.
L'équipe de Galeries Lafayette à Beauvais dans l'objectif d'Anne-Lise Larcher.

Malgré un père et une mère photographe, Anne-Lise Larcher ne se destinait pas à ce métier au départ. C’est après un passage en faculté de sciences économiques et sociales qu’elle décide de suivre les traces de ses parents, passant une licence d’arts plastiques à Amiens et se formant dans l’entreprise familiale.

« J’ai ensuite fait un tour de France des photographes, auprès d’amis de mes parents aussi bien photographes de mode ou d’industrie », explique la chef d’entreprise, qui va finalement opter pour le portrait social. Elle travaillera ainsi sept ans auprès de ses parents, avant de prendre son envol pour mieux imprimer son style sur la pellicule.

Un studio perso

C’est le 1er juillet 2005 qu’Anne-Lise Larcher se lance à son compte, d’abord à domicile puis dans un studio de 18 mètres carrés. « Je partageais les locaux avec un ami coiffeur, il fallait bien débuter mais je me suis ensuite sentie un peu à l’étroit », confie l’entrepreneuse. Celle-ci trouve un local de 130 mètres carrés en 2009 avec un emplacement dédié à l’exposition près de Beauvais.

Dès 2010, cette femme dynamique réalise qu’elle a besoin d’aide pour mener son studio, en particulier pour la vente et le conseil. Depuis fin mai 2014, elle est accompagnée d’une salariée, Alizée, qui l’assiste au quotidien. « En tant que chef d’entreprise, il y a beaucoup de choses annexes à faire mais j’ai par ailleurs l’immense satisfaction de photographier des entrepreneurs dynamiques qui avancent », s’enthousiasme Anne- Lise Larcher.

Une évolution notable

Anne-Lise Larcher photographie de nombreux métiers (opticiens, notaires, architectes...) pour en saisir l'essence. Ici, deux frères briquetiers, Vincent et Christophe Dewulf, passionnés par leur métier.
Anne-Lise Larcher photographie de nombreux métiers (opticiens, notaires, architectes...) pour en saisir l'essence. Ici, deux frères briquetiers, Vincent et Christophe Dewulf, passionnés par leur métier.

Depuis quatre ans, la photographe a cessé de faire des clichés de mariage et se recentre vers d’autres types de photo : « Depuis un an, je fais des portraits de générations rassemblant des arrière-grands-parents jusqu’aux enfants d’une même famille ».

Travaillant depuis trois ans au service du magazine Grand Angle, Anne-Lise Larcher a pu acquérir une expérience certaine au sein des entreprises, un exercice ardu mais qu’elle affectionne : « Il faut capter la personnalité des entrepreneurs rapidement, les mettre à l’aise, d’autant qu’ils déclarent tous ne pas aimer les photos ». Ce défi n’effraie pas cette professionnelle toujours avide d’idées nouvelles et d’innovations.

En effet, la photographe va se rendre en février à Las Vegas pour une importante convention internationale de photographie. « Grâce à cette grande messe, j’avais déjà pu beaucoup évoluer il y a six ans et je pense y trouver énormément d’idées pour la photo corporate aujourd’hui », révèle la chef d’entreprise. Cette dernière souhaite même élargir son champ d’action à toutes les entreprises de Picardie et non plus uniquement à celles de Beauvais.

Pour servir cette ambition, Anne-Lise Larcher projette de consacrer une partie entière de son site Internet, voire un site entier, à sa nouvelle activité de photographie d’entreprise.