THG récompensée par RMC-BFM

La PME de Bethencourt-sur-Mer, spécialisée dans la robinetterie et les accessoires de salle de bains haut de gamme, vient se voir décerner le prix de l’entreprise à l’export lors des Trophées PME Bougeons-Nous, organisés par RMC-BMF. Une belle reconnaissance.

408
L'entreprise s'associe aux plus grands designers pour proposer des modèles haut-de-gamme.
L'entreprise s'associe aux plus grands designers pour proposer des modèles haut-de-gamme.
L'entreprise s'associe aux plus grands designers pour proposer des modèles haut-de-gamme.
L'entreprise s'associe aux plus grands designers pour proposer des modèles haut-de-gamme.

Cela a été une grande surprise. C’est ma fille Anne-Sophie qui s’occupe de la communication sur Paris qui nous avait inscrit. Il y avait 100 PME-PMI d’inscrites. Ils ont été étonnés de voir qu’une entreprise comme la nôtre faisait 85 % de son chiffre d’affaires à l’export. Nous avons fêté cela dans l’usine car rien n’aurait pas été possible sans les 210 salariés sur place et la trentaine de nos différentes filiales », confie Michel Gosse, directeur général de THG à Béthencourt-sur-Mer. Son entreprise a reçu le prix de l’entreprise à l’export lors des Trophées PME Bougeons-Nous, organisés par RMC- BMF. Cette nouvelle récompense valorise les PME qui développent leur savoir-faire français à l’étranger.

THG – du nom de ses fondateurs Tetard, Haudiquez et Grisoni – est un fabricant de robinetterie et d’accessoires de salles de bain haut-de-gamme depuis plus de cinquante ans. Un showroom JCD boulevard Haussmann à Paris lui permet d’accueillir les clients nationaux et internationaux. THG est reconnue dans le monde entier pour son savoir-faire exceptionnel. La marque équipe les plus grands palaces mais aussi les yachts et les palais privés. Ainsi, THG a équipé les salles de bain de luxueux palaces à travers le monde comme le Majestic à Cannes, l’Hermitage à Monaco, le Bristol et le Crillon à Paris, le Burj Al Arab à Dubaï, l’Emirates Palace à Abu Dhabi ou encore le Caesars Palace à Las Vegas. Elle a des filiales en Allemagne, aux États-Unis et en Chine et exporte dans plus de 60 pays. « Le luxe à la Française à une très grande portée à l’export. Nous surfons sur une niche », souligne le directeur. En 2012, THG a également reçu le prestigieux label EPV, Entreprise du patrimoine vivant, du ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie : « Pour tous nous nos clients à l’export, c’est très important, affirme Michel Gosse. Cela montre que nous possédons un véritable savoir-faire. Dans l’usine, nous coulons encore à la la louche. »

Des designers réputés

Dans les années 70, l’équipe de THG rencontre Jean-Claude Délépine (JCD), célèbre designer français de robinetterie. Ils travaillent ensemble pour développer d’une collection haut-de-gamme. Cette collaboration permet rapidement à THG de pénétrer le marché du luxe. Dans les années 90, Michel Gosse donne une nouvelle direction à la société en embauchant une force commerciale France et export. Puis il rachète, en 1995, la marque JCD. À la fin des années 90, les ventes de THG à l’international représentent 70% de son chiffre d’affaires. L’entreprise s’oriente vers la robinetterie de style et les créations originales. THG étoffe son offre et propose des modèles au style classique voire rétro, baroque ou résolument contemporain. THG s’entoure de designers de renommée internationale tels que Pierre-Yves Rochon, Jamie Drake, Olivier Gossard, Alberto Pinto, Olivia Putman ou encore Chantal Thomass et de prestigieuses marques de luxe françaises comme Bernardaud, Lalique, Daum, Baccarat et Christofle. Parées de pierres semi-précieuses, cristal, ornements finement ciselés et détails subtils, les collections THG reflètent toute la richesse de la robinetterie de luxe dans la plus grande tradition du savoir-faire de la maison.