Palmarès 2014 d’Acti’Femmes

Créé à l’initiative de BGE Picardie et de la Délégation départementale aux droits des femmes, le concours Acti’Femmes Oise a récompensé début décembre cinq entrepreneuses isariennes, parmi la cinquantaine de candidates en lice.

437
Le 8 décembre à Compiègne, les lauréates ont reçu chacune un prix de 1 500 euros en présence des organisateurs du concours.
Le 8 décembre à Compiègne, les lauréates ont reçu chacune un prix de 1 500 euros en présence des organisateurs du concours.
Le 8 décembre à Compiègne, les lauréates ont reçu chacune un prix de 1 500 euros en présence des organisateurs du concours.
Le 8 décembre à Compiègne, les lauréates ont reçu chacune un prix de 1 500 euros en présence des organisateurs du concours.

En 2004 naissait le concours Acti’Femmes, avec pour vocation d’encourager et de valoriser l’entrepreneuriat féminin. Les critères d’éligibilité pour le cru 2014 : diriger une entreprise créée entre le 1er janvier 2012 et le 15 septembre 2014 immatriculée dans l’Oise, ou être dirigeante d’une association proposant des activités et/ou services à la population locale, dans les secteurs de l’emploi, la solidarité, les services à la personne ou la culture. Les lauréates, qui concouraient dans cinq catégories (Artisanat, Commerce, Politique de la ville, Services et Économie sociale et solidaire), ont reçu un prix de 1 500 euros chacune. Mais au-delà de cette manne financière, c’est leur esprit d’entreprise et le dynamisme entrepreneurial qu’elles insufflent dans le département qui ont été salués par les nombreux partenaires du concours*.

Et les lauréates sont…

– Jacinta Neves dans la catégorie Artisanat pour son activité de Food Truck Les crêpes de Lulu à Chambly.
– Séverine Verza dans la catégorie Commerce pour son entreprise VB Distribution (Vapot’bar) à Beauvais.
– Émilie Auger dans la catégorie Services pour son entreprise Médianimale à Hermes (méditation animale et zoothérapie).
– Joanna Sédille dans la catégorie Économie sociale et solidaire pour l’association Bulles et Cie à Compiègne (voir infra).
– Marie-Claude Blin, dans la catégorie Politique de la ville pour l’association Marieckou (confection de chapeaux et animation d’ateliers à destination des personnes en chimiothérapie, personnes âgées et fragilisées ou en situation d’exclusion) à Beauvais.

Bulles et Cie, l’art pour tous

Bulles et Cie, un lieu culturel transversal où chacun a sa place.
Bulles et Cie, un lieu culturel transversal où chacun a sa place.

L’association Bulles et Cie, qui a pour vocation de promouvoir la créativité artistique auprès d’un large public et de favoriser le lien enfants-parents, fêtera prochainement ses quatre ans. «  Il y a un an et demi, nous avions un autre local, et une autre appellation (La boîte à bulles)  », explique Joanna Sédille, membre fondateur de l’association et du conseil d’administration. La structure est aujourd’hui sous convention avec la mairie de Compiègne et hébergée dans la bibliothèque Bellicart. « Cet espace partagé nous a permis de mettre sur pied un projet mêlant espace privé et public, grâce notamment au soutien de la municipalité, qui s’est investie pour donner un nouveau à ce quartier résidentiel », précise-t-elle. Si l’association, et la bibliothèque continuent de travailler en toute indépendance, elles ont aussi initié des activités communes, « et se soutiennent mutuellement, il s’agit d’un lieu où la culture se veut transversale et pluridisciplinaire, avec les livre et les activités créatives ». Les familles pourront bientôt découvrir de nouveaux jeux, la bibliothèque a même investi dans des équipements numériques – grand écran, console de jeux, vidéoprojecteur… « Notre public est familial, l’idée, c’est que chacun trouve sa place, que les parents puissent s’occuper lorsqu’ils attendent leurs enfants », note Joanna Sédille. La machine à café qui prendra prochainement place dans la structure les y aidera certainement… Grâce au concours Acti’Femmes, l’association, qui ne compte que des bénévoles (une vingtaine) compte embaucher une personne.