Deuxième édition des Assises de l’artisanat en Picardie

La région et la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat ont organisé ensemble cette deuxième édition au cours de laquelle une convention a été signée en faveur du développement économique et territorial de la première entreprise de France.

364
La convention signée par Alain Bethfort et Claude Gewerc vise à dynamiser l'artisanat.
La convention signée par Alain Bethfort et Claude Gewerc vise à dynamiser l'artisanat.
La convention signée par Alain Bethfort et Claude Gewerc vise à dynamiser l'artisanat.
La convention signée par Alain Bethfort et Claude Gewerc vise à dynamiser l'artisanat.

Vos métiers sont ceux qui font la vie de nos territoires. Dans vos boutiques, vos ateliers, sur vos chantiers, vous êtes au contact le plus proche et le plus quotidien des Picards. C’est en ces mots que Claude Gewerc, président du conseil régional, a souhaité la bienvenue aux artisans venus nombreux assister à la deuxième édition des Assises de l’artisanat au Carré de la République (Amiens) le 25 novembre. À cette occasion, une convention a été signée entre le président de la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de Picardie, Alain Bethfort, et le président du conseil régional. Celle-ci prévoit, pour la période 2014-2020, le développement économique et territorial de ce secteur qui emploie environ 55 000 personnes dans la région selon la CMA.

28 maîtres-artisans honorés

Première priorité de cette convention, le développement de l’entreprise artisanale. « Celles en particulier du secteur industriel, celles de l’efficacité énergétique dans le bâtiment. Une charte qualité sera également proposée à l’ensemble des entreprises », a précisé Claude Gewerc. Le document vise aussi à dynamiser la sous-traitance industrielle par l’artisanat afin de pérenniser les entreprises par l’innovation. Il s’agit aussi d’accroître l’attractivité du territoire et des métiers par la promotion et la valorisation des savoir-faire. « Pour chacun de ces axes de travail, des actions concrètes seront définies. Cette convention sera ainsi directement opérationnelle », a assuré le président du conseil régional. La mise en œuvre de cette convention sera assurée par un comité de pilotage associant les signataires. Il se réunira une fois par an pour assurer le suivi et examiner le bilan des actions conduites. Claude Gewerc a par ailleurs tenu à rassurer les artisans : « Il n’y a pas dans mon esprit deux économies : l’une industrielle, l’autre artisanale. L’industrie ne peut pas vivre sans ses fournisseurs, ses sous-traitants, qui sont aussi très souvent des artisans. » Cette deuxième édition des Assises de l’artisanat a également été ponctuée par une conférence sur le thème de la vie d’entrepreneur, animée par José Genon et Jean-Pierre Briceno, et par deux tables rondes sur le développement économique et la formation. Dans l’après- midi, Didier Cardon, vice-président du conseil régional et Alain Griset, président de l’assemblée permanente de la CMA, ont honoré 28 nouveaux maîtres-artisans.