Fidec fabrique des emballages sur mesure destinés à l’exportation

Franck Idec s’est lancé dans la création de sa propre entreprise, à Ressons-sur-Matz (Oise). Il fabrique des emballages sur mesure principalement destinés à être exportés.

396
Frank Idec entouré par René Mahet et Laurent Nuns.
Frank Idec entouré par René Mahet et Laurent Nuns.
Frank Idec entouré par René Mahet et Laurent Nuns.
Frank Idec entouré par René Mahet et Laurent Nuns.

Fort d’une expérience de plus de 20 ans comme directeur de site dans une entreprise de confection d’emballages industriels, ce nouveau créateur vient de s’installer en créant la société Fidec. Son activité est principalement tournée vers l’export. Les caisses, élaborées dans différents matériaux comme le bois ou le contreplaqué, servent dans de nombreux domaines : transport de moteurs, morceaux de ferraille, copeaux d’usinage, œuvres d’art, mobilier, etc. Le patron explique : « J’adapte le produit à la demande du client. Pour ceux qui sont fragiles, je fais aussi des emballages en carton qui, ensuite, sont mis en caisse. C’est un métier où on se doit d’être très réactif car souvent nous devons fabriquer et livrer en moins de 48 heures, quelquefois à près de 120 kilomètres de Ressons. Nos clients sont en Ile-de-France, à Paris et en Picardie. Je livre car ainsi je crée des contacts. Les contenants prennent l’avion ou le bateau. » Il souligne fièrement que le bois utilisé provient exclusivement de France, des Vosges ou du Massif central. De même, il a racheté une scie de fabrication française, capable de faire des coupes au millimètre près grâce à son système numérique qui lui a coûté 20 000 euros. Il a racheté le matériel à un ancien concurrent de l’entreprise dans laquelle il travaillait auparavant et qui lui a présenté ses clients. Aussi, après deux mois d’activité, le carnet de commandes se remplit. Il espère d’ailleurs pour la première année un chiffre d’affaires de 500 000 euros et prévoit l’embauche de sept à huit salariés dans les quatre ans à venir.

Accompagné dans son projet

Franck Idec a été accompagné par la communauté de communes du Pays des sources et Initiative Oise-Est. Dans le cadre du montage et du financement de son projet, il a obtenu un prêt d’honneur de 20 000 euros et un prêt Nacre de 10 000 euros. Il va également bénéficier d’un suivi de son activité pendant trois ans. Laurent Nuns, président d’Initiative Oise-Est, partenaire historique de la Communauté de communes, a salué ce projet à fort potentiel et réalisé en neuf mois. Il rejoint ainsi la centaine de créateurs repreneurs accompagnés chaque année par Initiative Oise-Est. La Société Générale l’a également soutenu et la Communauté de communes l’a aidé dans ses démarches. René Mahet, son président, a rappelé : « Depuis 1999, nous avons identifié 319 projets, financé 91 entreprises et prêté 755 490 €. Il faut savoir que nous avons créé ou maintenu 166 emplois. »