Alter Ego ou la confiance comme carte de visite

Alter ego est un club créé à Amiens en 2011 et basé sur le fondement de la recommandation entre professionnels. ils sont une quarantaine de membres à se réunir très régulièrement sur des formats variés pour approfondir la connaissance de leurs alter ego.

527
Jean-François Brément, président d’Alter Ego Amiens, lors de la soirée business
Jean-François Brément, président d’Alter Ego Amiens, lors de la soirée business
Jean-François Brément, président d’Alter Ego Amiens, lors de la soirée business
Jean-François Brément, président d’Alter Ego Amiens, lors de la soirée business

L’Association Alter Ego est un point de rencontre de professionnels dont l’objectif est l’échange de recommandations, des bonnes adresses et plus largement un lieu d’entraides commerciales. Nous nous rencontrons autour de trois formats: la soirée conviviale une fois tous les deux mois lors d’une visite, l’after work 18 h 30-20 h 30 dans des endroits insolites souvent et l’animation business trois fois par an », détaille Gérald Hecquet, vice-président d’Alter Ego Amiens, président d’Alter Ego France et assureur. La dernière soirée business organisée au petit château de Lamotte-Brebières avait pour titre « Je veux rencontrer Barack Obama ». Derrière cette accroche prometteuse l’envie de trouver de nouveaux contacts, d’élargir rapidement son réseau professionnel de clients et de fournisseurs. Chaque convive avait une minute pour se présenter. Une fois le tour de table terminé, chacun pouvait faire part de son besoin de contacter telle ou telle personne. L’un d’eux voulait par exemple le contact de Xavier Niel, fondateur de Free. Celui qui apportait le plus de contacts directs et/ou indirects augmentait ses chances de remporter l’un des lots offerts ce soir-là dont un dîner dans un restaurant gastronomique de la métropole. Une soirée réussie où les cartes de visite et contacts pertinents ont circulé de toutes parts. « On connaît tous quelqu’un qui connaît quelqu’un et ainsi de suite. Alter Ego apporte une réponse à une demande du terrain. C’est le premier club estampillé business à Amiens. Selon moi, il y a deux façons de faire des affaires de nos jours, on peut démarcher, aller sur des salons, faire du phoning ou développer tout simplement son réseau. C’est bel et bien un club qui fonctionne sur la recommandation. Et la recommandation nait de la confiance. On se découvre, on se teste, on partage des valeurs et lorsque j’ai une demande lors d’un rendez-vous professionnel, en famille ou en soirée, je pense à mon alter ego », affirme Jean-François Brément, président d’Alter Ego Amiens et directeur de l’agence de communication Com’une idée.

transparence et efficacité

Une association qui protége aussi ses adhérents, puisqu’un seul représentant d’une activité professionnelle y est admis. Avec une cotisation annuelle de 350 euros, l’objectif d’Alter Ego est bien de rendre accessible son réseau aussi bien aux dirigeants de PME-PMI qu’à celui de la TPE ou à l’auto-entrepreneur. Entre 2011 et 2014, ils sont passés de sept à 44 adhérents issus des secteurs tels que ceux du juridique, de l’assurance, de l’architecture, de l’optique, de l’événementiel ou de l’artisanal. « Ici on ne se voile pas la face. je trouve la philosophie de ce club très honnête avec l’idée plus qu’affichée de faire du business. Nous sommes tous en phase avec cela », témoigne Emmanuel Lanos, directeur de la concession Renault Gueudet Sarva à Rivery, membre d’Alter Ego Abbeville et qui accueilla courant septembre les membres d’Alter Ego Amiens lors de la soirée électrique de la marque au losange pour venir découvrir et essayer la Zoé notamment. Autre temps fort du club, la soirée Business Angel du 1er octobre à Amiens le L@b avec Finance Up, plate-forme d’investissement amiénoise. Objectif: découvrir de jeunes entreprises et s’investir aux côtés d’entrepreneurs talentueux. Cinq projets concrets ont été présentés par leurs fondateurs aux membres d’Alter Ego dont iBanR, la bannière digitale transportable, Fit Move, l’application mobile de coaching sportif et « Ambassade du Champagne ». La boucle est bouclée…