N-Allo France à Soissons : 150 emplois

depuis mi-avril, un nouveau centre d’appels s’est implanté au parc Gouraud à Soissons. Son développement est remarquable. Ce nouveau venu prévoit de recruter une centaine de nouveaux collaborateurs d’ici à fin 2015.

947
Les téléconseillers au travail.
Les téléconseillers au travail.
Les téléconseillers au travail.
Les téléconseillers au travail.

Un premier centre d’appels, Transcom, s’était implanté en 2006 au 2e étage de la pépinière du parc Gouraud, créant un véritable effet d’entraînement. Il a compté jusqu’à 280 téléconseillers.
Si hélas le centre a fermé, lâché par son siège scandinave, les locaux et les équipements sont restés, repris par la Communauté d’Agglo qui pensait que ce serait un atout pour attirer une activité de même type.
Le service économique de l’Agglo est parvenu à convaincre N-Allo France de l’intérêt du site.
N-Allo France est une filiale de N-Allo scrl, entreprise belge créée en 2005 par Electrabel (équivalent d’EDF en Belgique). Suite à la fusion entre GDF et Suez, actionnaire d’Electrabel, GDF- Suez a décidé de s’appuyer sur N-Allo France pour lui déléguer une partie du traitement de sa relation avec la clientèle.
Un premier centre d’appels situé à Marcq-en-Barœul (Nord-Pas-de- Calais) a ouvert ses portes en 2010, puis celui de Soissons en mars 2014.

Pourquoi Soissons

N-Allo France devait s’étendre pour répondre aux besoins croissants de ses donneurs d’ordre. À Soissons, il y avait une offre immobilière appropriée (local tout à fait adapté), une proximité à la fois de Paris et du premier site, et, la directrice générale Isabella Namèche l’a souligné, un dynamisme et une réactivité de la Communauté d’Agglo : moins de six mois entre le premier contact et l’ouverture.
N-Allo France se veut être un centre d’expertise des métiers de la relation client. Outre GDF Suez (Dolce Vita), N-Allo France travaille pour une banque (Solfea), pour Home Performance (services d’efficacité énergétique du groupe GDF Suez), et Vitogaz, un fournisseur indépendant de gaz.
Les téléconseillers ont deux métiers différents : les appels sortants (télévente), et les appels entrants (correspondant plutôt à des métiers type service après vente). Le centre a déjà recruté 50 agents. Annabelle Decramer, directrice des ressources humaines, indique que le site dispose d’un fort potentiel de croissance, proche de 200 positions, sous réserve du recrutement, sous réserve du développement commercial sachant que le niveau actuel d’activité avec les clients existants nécessite ce renforcement. Des sessions collectives de recrutement sont en cours, 30 personnes sont prévues ou souhaitées d’ici à la fin de cette année, soit deux équipes de 15.

La vente par téléphone

Isabella Namèche précise que le taux d’échec des appels sortants est assez faible : « La télévente, ça marche. Les clients sont de plus en plus avertis, via les comparateurs d’offres, les réseaux sociaux. Le client a le pouvoir ! Nos démarches tiennent compte des réticences ».
N-Allo procède à des campagnes de télémarketing, de télévente, en proposant à ses donneurs d’ordre des solutions à la fois automatisées et personnalisées.
Les emplois proposés nécessitent un dynamisme commercial, un esprit de combativité, une excellente élocution, un sens du travail en équipe, une bonne résistance au stress.