L’UPJV invite à la découverte des systèmes d’information géographique

Depuis 2006, l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) propose un diplôme universitaire (DU) Systèmes d’information géographique appliqués (Siga), accessible en formation.

495
Seule une connaissance de l'environnement Windows sera nécessaire pour participer à la formation.
Seule une connaissance de l'environnement Windows sera nécessaire pour participer à la formation.
Seule une connaissance de l'environnement Windows sera nécessaire pour participer à la formation.
Seule une connaissance de l'environnement Windows sera nécessaire pour participer à la formation.

Il s’agit de proposer aux professionnels et aux demandeurs d’emplois, par le biais de cette formation, une initiation aux SIG, outils qui gèrent et traitent l’information géo-référencée », indique Frédéric Roulier, responsable pédagogique du DU Siga. « Ces outils vont permettre une approche spatiale et cartographique dans de nombreux secteurs d’activités tels que l’environnement, l’aménagement des territoires, le marketing, le tourisme ou encore l’agriculture ». Ouverte en 2006, la formation est accessible en formation continue et s’adresse aux professionnels des collectivités territoriales et des entreprises mais également aux demandeurs d’emploi. L’objectif visé par le DU SIGA : « Faire en sorte que le professionnel soit complètement opérationnel à l’issue de la formation afin qu’il soit capable de rassembler les différentes couches d’informations géographiques, de les cartographier et donc d’en réaliser une analyse spatiale, c’est-à-dire de présenter de façon alphanumérique et graphique des données géographiques localisées dans l’espace », explique Frédéric Roulier. Le DU Siga propose une formation de 50 heures à raison d’une journée par semaine pendant environ deux mois. « Les 25 premières heures vont être consacrées à la maîtrise de l’application SIG, souligne Frédéric Roulier. Nous travaillons sur le logiciel SIG Quantum GIS, une solution en open source qui est de plus en plus utilisée par les collectivités. Les dernières 25 heures vont quant à elles être consacrées à la mise en pratique des apprentissages, par le biais de la réalisation d’un projet ».

De multiples applications à faibles coûts

La formation peut être utile à un grand nombre de secteurs d’activité. Les outils SIG permettent de multiples réalisations, comme le confirme Frédéric Roulier : « Outre les réalisations liées à l’aménagement ou encore à l’urbanisme qui peuvent être intéressantes pour les collectivités, il existe d’autres types d’utilisations possibles. Ainsi, les entreprises avec les outils SIG peuvent par exemple faire du géomarketing, c’est-à-dire visualiser sur une carte où vivent leurs clients. Cela peut également les aider dans la définition de leurs stratégies de développement en leur indiquant à l’aide d’une carte créée grâce au croisement de plusieurs données, là où il serait le plus judicieux d’installer un site ». Pour la session 2015, une pré-rentrée est déjà programmée en décembre 2014. La formation, d’un coût total de 700 euros (avec possibilité de financements), peut accueillir jusqu’à 14 personnes. La session ne sera néanmoins ouverte qu’à partir de six personnes.