L’automobile se tourne vers l’excellence

Le Centre de formation des apprentis (CFA) de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Oise accueille désormais un Pôle d’excellence automobile, à Nogent-sur-Oise. Une façon de proposer une formation optimale aux jeunes, dans un contexte économique difficile.

L'atelier automobile du CFA est adapté aux évolutions technologiques de ce secteur.
L'atelier automobile du CFA est adapté aux évolutions technologiques de ce secteur.
L'atelier automobile du CFA est adapté aux évolutions technologiques de ce secteur.
L'atelier automobile du CFA est adapté aux évolutions technologiques de ce secteur.

Alors que la France ne compte actuellement que 400 000 apprentis, contre un million en Allemagne par exemple, des structures comme la CCI de l’Oise investissent pour l’avenir. L’objectif annoncé de l’État est d’atteindre le chiffre de 500 000 apprentis d’ici à 2017. La CCI, le conseil régional de Picardie, l’État et l’Association nationale pour la formation automobile (ANFA) ont investi ensemble dans un nouveau Pôle d’excellence automobile, situé au CFA de la CCI de l’Oise, à Nogent-sur-Oise. « Nous sommes convaincus que l’alternance représente la filière de formation préparant le mieux à l’insertion dans nos entreprises », a déclaré Pierre Rousseau, président de l’ANFA, lors de l’inauguration de ce pôle. L’ambition de ce pôle d’excellence est de former des étudiants, une future main-d’œuvre, aux exigences techniques et technologies recherchées par les entreprises du territoire et de la région. « Nous proposons une formation adaptée aux entreprises du territoire et la CCI ne devant pas passer à côté de se secteur », a affirmé Philippe Enjolras, président de la CCI Oise. Cette nouvelle plateforme devrait augmenter l’effectif formé de 20 % sur des formations techniques spécifiques.

À la pointe de la technologie

Le CFA s’est donc agrandi, après sept mois de travaux, et accueille un plateau technique, venant s’ajouter à des ateliers existants, tourné vers les nouvelles technologies, le tout sur 1 000 mètres carrés. Les outils pédagogiques proposés sont plus performants et innovants : des ordinateurs contrôlent les machines, un simulateur de peinture numérique, pour les formations, est proposé (une première en Picardie), le système embarqué est développé, des maquettes, des véhicules réels et du matériel hi-tech, entre autres, sont présentés aux étudiants. Ces outils n’existent qu’en fonction des besoins des entreprises, en recherche active de nouvelles compétences et de profils technologiques. « C’est la réussite des étudiants picards que nous sommes en train de préparer ici », a déclaré Claude Gewerc, président du conseil régional de Picardie. La section automobile du CFA forme 200 jeunes répartis dans neuf domaines différents (vente automobile, réparateur, peinture, etc.). Et le pari est audacieux car en Picardie, 1 300 entreprises sont dans le secteur de l’automobile, représentant 5 200 salariés et 47 % du poids économique de la région. Virginie Kubatko

Le CFA en quelques chiffres

– 2 sites de formations (Nogent-sur-Oise et Gouvieux)
– 700 jeunes formés
– 27 diplômes préparés du CAP au bac+3
– 4 filières proposées (vente/commerce/gestion, restauration, optique/lunetterie et automobile)
– 86 % de réussite aux examens pour l’ensemble des filières
– 90 % d’insertion des jeunes