Bioseptyl, la brosse à dents made in France

La dernière brosserie française, la Brosserie Française, implantée à Beauvais, lance un nouveau site Internet, deux ans après l’annonce de sa liquidation judiciaire, et propose un nouveau service original : l’envoi de brosses à dents directement chez le particulier.

Olivier Remoissonnet revendique la qualité et l’efficacité du savoir-faire de Bioseptyl.
Olivier Remoissonnet revendique la qualité et l’efficacité du savoir-faire de Bioseptyl.
Olivier Remoissonnet revendique la qualité et l’efficacité du savoir-faire de Bioseptyl.
Olivier Remoissonnet revendique la qualité et l’efficacité du savoir-faire de Bioseptyl.

En France, la dernière brosserie est implantée dans le département de l’Oise, à Beauvais. Créée en 1846, cette brosserie 100 % française, qui commercialise la marque Bioseptyl, revit depuis son rachat par Olivier Remoissonnet en 2012, l’année de l’annonce de sa liquidation judiciaire. « Tout le monde donnait cette société comme morte. Pour la faire revivre, il a fallu se différencier. Nous nous sommes donc tournés vers le Web et les nouvelles technologies mais surtout la revendication de fabriquer les seules brosses à dent 100 % made in France, ici, à Beauvais », explique Olivier Remoissonnet, directeur général.
Depuis cet été, après sept mois de mise place, la marque isarienne exporte son savoir-faire sur le net via son nouveau site web : bioseptyl.fr. Max Zeubèste, Albin le Doyen ou encore Tom Pousse… En quelques clics, une quarantaine de références est présentée aux internautes, dans toutes les gammes d’âges, dans différentes couleurs et dans toutes les gammes de dureté. La différence ? Le conseil et la proximité. « Sur ce site, il y a de vrais conseils avec une fiche technique par brosse à dent pour que chacun puisse adopter le produit qui lui convient le mieux, continue le directeur général, l’avantage des PME, c’est que nous pouvons être contactés facilement et nous répondons rapidement par des conseils professionnels. » La Brosserie propose ainsi une vente directe entre le fabricant et le consommateur et change la façon d’appréhender ce produit de consommation quotidienne.
L’innovation ne s’arrête pas là. La vraie révolution de ce site web réside dans une nouvelle formule, créée par la Brosserie Française, la formule « abonnement ». « Nous sommes partis d’un simple constat. En France, une brosse à dents est renouvelée en moyenne deux fois par mois contre quatre fois recommandée par les dentistes. En tant que brosserie, nous avons également un rôle de pédagogue mais non pas de moralisateur. Nous avons trouvé une solution : l’abonnement, qui permet aux consommateurs d’avoir une brosse à dent efficace, française, directement chez eux et quand ils le souhaitent », résume Olivier Remoissonnet. Le site propose, après l’achat d’une brosse dent, de choisir un renouvellement automatique du produit, tous les trois mois, durant une période choisie. « Le client reçoit ensuite sa brosse à dent, trois mois après, dans sa boîte aux lettres, sans rien à faire », continue le directeur. Que le consommateur se rassure, les prix sont les mêmes qu’en grande surface car « les frais de ports sont offerts ».
Avec ses 8 millions de brosses à dents fabriquées par an, vendues dans 1 500 magasins, la Brosserie Française compte se faire connaître davantage sur le net et se dynamiser en revendiquant la qualité de ses produits. Cette nouvelle façon de vendre les brosses à dents a déjà conquis des clients « qui ne savaient même pas qu’il y a avait une brosserie en France ou que la marque Bioseptyl était française », constate Olivier Remoissonnet. Avec ce concept, les Français changeront-ils leurs habitudes ?