ABC Carton à Chaudun, un transfert emblématique

L’entreprise ABC Carton a été créée par Fabien Gobeaut en février 2012, dans un local loué par la Société pour l’immobilier d’entreprises de l’Aisne (SIMEA), dans la zone soissonnaise du Plateau, à Ploisy. L’activité, démarrée avec un salarié, a doublé en un peu plus d’un an, nécessitant de trouver un local plus grand, trouvé tout près, à Chaudun : l’ancienne émaillerie SES fermée en été 2011.

1272
Fabien Gobeaut présentant son parc de machines.
Fabien Gobeaut présentant son parc de machines.
Fabien Gobeaut présentant son parc de machines.
Fabien Gobeaut présentant son parc de machines.

L’inauguration, en présence des élus et du personnel, a permis de découvrir l’activité d’ABC Carton, qui réalise le montage d’objets de Publicité sur le lieu de vente (PLV) en cartonnage. ABC se fournit principalement dans le Nord, et ses clients, les parfumeurs de luxe, lui fournissent les imprimés. Il faut découper, coller, le tout avec le plus grand soin : les présentoirs sont livrés aux centrales d’achat qui les expédient ensuite dans le monde entier.
Les plus grandes marques sont clientes : Yves-Saint-Laurent, Chanel, Armani, Bioderma… Fabien Gobeaut, créateur, dirigeant, est aussi le commercial : il a ainsi développé une clientèle plus proche, comme France-Nuanciers, à Bucy-le-Long.

Développement

Deux personnes au début, sept il y a deux mois, dix à ce jour : la progression est importante. L’activité connaît de grosses variations saisonnières, les commandes sont souvent assorties de délais courts. L’été, il faut préparer la PLV pour Noël, ABC emploie jusqu’à 20 intérimaires certains jours. Le chiffre d’affaires, multiplié par trois en deux ans, est déjà de l’ordre de 1,5 million d’euros.
Cette nouvelle implantation est emblématique sur plusieurs points. Entre Paris, le Nord, Vailly, Fabien Gobeaut n’est pas loin de ses clients, et de ses fournisseurs. Il a également pu compter sur plusieurs salariés licenciés de l’usine France PLV, fermée il y a trois ans à Vailly-sur-Aisne, pour étoffer son équipe. Le nouvel atelier, 3 000 m² couverts, est bien adapté à son activité. Son épouse l’a déniché par hasard en mai 2013 sur le site Le bon coin en cherchant une maison : il aura fallu un an du premier contact à la mise en service, avec notamment des difficultés pour les branchements des réseaux d’énergie, classique. Le site a été acquis, la charge financière est équivalente (pour une surface triple) au loyer précédent.
Fabien Gobeaut prend très peu de vacances, se donne à fond dans son entreprise, y a investi tous ses fonds. Il estime son marché porteur : le luxe d’une part, le développement durable de l’autre. En effet le carton est un produit recyclable jusqu’à six ou sept fois. Cette implantation permet de résorber une friche – les vendeurs avaient d’ailleurs démonté une partie en très mauvais état pour faciliter la vente. Pas ou peu d’aide publique, un local adapté trouvé tout seul, une friche évitée, un entrepreneur dynamique : ce transfert est chargé de symboles…