ProMethode, une qualité de services haut de gamme

Forte d’une expérience de dix ans au sein de Louis vuitton en tant que responsable de méthode, Fernanda Augusto a décidé en 2011 de prendre sa liberté en se lançant dans l’aventure entrepreneuriale.

Fernanda Augusto revendique son positionnement haut de gamme.
Fernanda Augusto revendique son positionnement haut de gamme.
Fernanda Augusto revendique son positionnement haut de gamme.
Fernanda Augusto revendique son positionnement haut de gamme.

À la suite d’une rupture conventionnelle avec le grand groupe LVMH, Fernanda Augusto, avec l’appui efficace de pôle emploi, a pu parfaitement ficeler son projet de création d’entreprise. Ainsi, celle-ci s’est tournée vers BGE Picardie qui très vite l’oriente vers le réseau J’entreprends en Somme. Via la Couveuse d’entreprises de la Somme, elle a pu tester en grandeur réelle son projet. Cette expérience en tant qu’entrepreneur à l’essai a permis à Fernanda Augusto d’appréhender les fonctions élémentaires de la gestion d’entreprise. « À travers cet accompagnement de qualité, j’ai pu approfondir et développer mes connaissances notamment au niveau de la comptabilité et du contrôle de gestion. », souligne-t-elle. Le réseau constitue un vrai lieu de contacts où les créateurs peuvent échanger aisément sur les différentes problématiques entourant leur projet d’entreprise. Les angoisses légitimes portant sur la viabilité de l’entreprise Prométhode se sont progressivement dissipées, grâce notamment au professionnalisme de la Couveuse. « Au début de mon suivi, c’était difficile car l’activité à laquelle j’allais me consacrer était atypique, il était donc difficile de trouver les premiers clients. Le réseau croyait fortement à la faisabilité et à la réussite de mon projet, cela m’a donné une confiance certaine pour continuer et décrocher enfin mes premiers clients. »

Savoir-faire et professionnalisme

Le démarrage de l’activité devient effectif qu’à partir de mai 2013 quand celle-ci commence à capter les premiers flots de clients. Ces premières victoires ne sont pas arrivées sans efforts : « Il a fallu pendant plus d’un an faire le tour de la France afin d’enchaîner un nombre important de salons et de rencontres de chefs d’entreprises, se remémore la dirigeante. Cette expérience m’a permis de faire connaître mon savoir-faire et ma technicité aux entreprises. » À la fin de cet encadrement, Fernanda Augusto a reçu un prêt d’honneur de 8 000 € en février 2014, qui lui a permis de lancer durablement son acticité. La consultante auprès des entreprises du secteur création, confection, textile et habillement dispose maintenant d’une importante clientèle au niveau des maisons de couture, « il s’agit concrètement de supports techniques », précise-t-elle. Tout son savoir-faire est aussi au service des créateurs au cours d’une période bien déterminée « pendant les défilés, je réalise des dessins industriels ou encore je rédige leur cahier des charges ». Les particuliers constituent également une partie de sa clientèle, « ces derniers me commandent des modèles, je réalise ainsi des croquis selon leur imagination. Je m’occupe de tout, du moulage à la fabrication, il faut garder en mémoire que ce sont des fabrications de pièces uniques », souligne-t-elle. Aujourd’hui, Fernanda Augusto souhaite proposer ses services à un autre grand nom de la mode : Chanel, après Lanvin et Louis Vuitton, qui composent déjà sa clientèle phare. À court-terme, elle souhaite aussi privilégier le sur-mesure et prôner haut et fort le « made in France ». Enfin, la formation est aussi un service qu’elle voudrait étendre au plus grand nombre d’entreprises, à ce sujet elle est déjà rentrée en contact plusieurs fois avec l’Institut français du textile et de l’habillement.