Le Vimeu à l’honneur

L’association démucher d’Abbeville vient de lancer un dVd sur la Mémoire industrielle du pays du Vimeu qui évoque des métiers emblématiques de la région et dresse le portrait d’entreprises disparues ou actuelles et de salariés. Un livre suivra en fin d’année.

Jean-Marie Thomas signe un DVD-témoignage et prépare un livre.
Jean-Marie Thomas signe un DVD-témoignage et prépare un livre.
Jean-Marie Thomas signe un DVD-témoignage et prépare un livre.
Jean-Marie Thomas signe un DVD-témoignage et prépare un livre.

Le Vimeusien n’est pas loquace et, comme les produits qu’il fabrique, il est parfois ouvert, parfois fermé. Il faut trouver la bonne clé pour entrer dans ses souvenirs : il vous les livre alors avec sincérité et passion. C’est la mémoire de ces femmes et de ces hommes que nous vous invitons à découvrir. Elle témoigne des métiers, parfois disparus, qui ont façonné le caractère des gens du Vimeu », écrit Jean-Marie Thomas, l’un des membres de l’association Démucher, qui est à l’origine, avec le vidéaste Laurent Lapo, du DVD Mémoire industrielle du pays du Vimeu.
Émotion
Cette association de six membres a pour ambition de faire découvrir et de valoriser des patrimoines régionaux. Son siège social se trouve dans les bureaux de l’agence de communication Nord image à Abbeville. Frédéric Haudiquet, son gérant, en est le trésorier : « Un DVD comme celui-là véhicule l’image du Vimeu. Il montre que la région est toujours vivante. » Grâce aux précieux témoignages d’anciens salariés, chacun pénètre, non sans émotion, dans l’antre d’entreprises comme les établissements Couillet à Yzengremer, qui fabriquent des serrures, ou les établissements Blondel à Saint-Blimont, spécialisés dans le polissage. Le Vimeu de 2014 n’est pas oublié avec, en fin de DVD, une carte des principales entreprises de la région. Tous timides, des salariés se dévoilent en douceur. « J’essaie de transmettre un savoirfaire régional incomparable », ajoute Jean-Marie Thomas, qui, riche de quarante ans passés dans la serrurerie, a réussi à gagner la confiance de ces chefs d’entreprise et salariés pourtant très discrets.
Des milliers d’emplois
Le DVD sera enrichi en fin d’année par un ouvrage historique, Ouvert fermé, revenant sur l’implantation de ces traditions vers 1750 pour la serrurerie et vers 1860 pour la robinetterie dans le Vimeu. « Ouvert comme les robinets et fermé comme les serrures qui sont fabriqués ici. Vous vous rendez compte : en 1782, il y avait plus de 400 usines ou ateliers ! Encore aujourd’hui, plus de 60 % de la robinetterie et de la serru- rerie françaises sont produites ici. Cela représente environ 7 000 salariés », précise Jean-Marie Thomas. Dès la rentrée, Jean-Marie Thomas va se rendre dans des écoles pour présenter son DVD. « Il permettra de montrer une autre image des industries dans le Vimeu, se réjouit-il. Dans le livre, il y aura des témoignages de jeunes qui travaillent dans des entreprises et sont passionnés par leur travail. Ils donnent une autre image de l’industrie. Design, marketing, métrologie… les métiers sont divers et il n’y a pas besoin d’avoir un bac +12…» Pas de doute, comme dit la dernière phrase du DVD : « L’expérience a de l’avenir. »