Déchets professionnels : informez-vous !

La communauté de communes des Trois Forêts (CC3F), la Chambre des métiers et de l’artisanat (CCMA) de l’Oise et la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Oise mettent en place un système de collecte des déchets professionnels pour toutes les entreprises et collectivités.

Zéphyrin Legendre, président de la CMA de l’Oise, Pascale Loiseleur, présidente de la CC3F, et Philippe Enjolras, président de la CCI Oise, ont signé une convention sur la mise en place d’un système de collecte des déchets professionnels, le 3 juillet.
Zéphyrin Legendre, président de la CMA de l’Oise, Pascale Loiseleur, présidente de la CC3F, et Philippe Enjolras, président de la CCI Oise, ont signé une convention sur la mise en place d’un système de collecte des déchets professionnels, le 3 juillet.
Zéphyrin Legendre, président de la CMA de l’Oise, Pascale Loiseleur, présidente de la CC3F, et Philippe Enjolras, président de la CCI Oise, ont signé une convention sur la mise en place d’un système de collecte des déchets professionnels, le 3 juillet.
Zéphyrin Legendre, président de la CMA de l’Oise, Pascale Loiseleur, présidente de la CC3F, et Philippe Enjolras, président de la CCI Oise, ont signé une convention sur la mise en place d’un système de collecte des déchets professionnels, le 3 juillet.

Alors que les entreprises et collectivités sont responsables de leurs déchets, jusqu’à leur destruction, peu encore connaissent la loi ou les techniques simples de tri des déchets. Dans l’Oise, la CC3F a signé une convention, début juillet, avec deux chambres consulaires isariennes, la CMA et la CCI. Cette convention, qui va durer 12 mois, a pour objectif d’instaurer un système d’expertise technique gratuit sur la gestion des déchets pour les entreprises de ce territoire. Le but ? La réduction, l’optimisation et la prévention des déchets. « Dans un premier temps, nous allons procéder à des visites et des préconisations sur la gestion des déchets, selon chaque cas particulier. L’intérêt est de mobiliser les entreprises sur la nécessité de réduire la production de déchets et de leur rappeler les équipements et services mis à leur disposition. C’est un thème majeur pour les entités, dans une optique de développement durable », explique Valérie Scal, chargée de mission pour les déchets à la CCI Oise. Actuellement, la CC3F compte cinq communes adhérentes (Aumont-en- Halatte, Chamant, Courteuil, Fleurines et Senlis), 20 619 habitants et plus de 800 entreprises. L’expertise de la CCI apportera une aide supplémentaire au service public rendu par la communauté de communes en termes de traitement, de tri et de valorisation des déchets. Mais pas seulement : « Généralement, un système de tri pour les particuliers est mis en place dans la plupart des communes mais pas pour les entreprises. Au terme de la convention, notre but est de pouvoir mettre en place des actions communes, comme par exemple instaurer un système de tri collectif des déchets professionnels par zone géographique », continue Valérie Scal. Et de mettre en place, par la même occasion, une coopération entre les territoires et les entreprises.

Vers une prise de conscience
La mise en place de la collecte des déchets est aussi une façon de changer les comportements des entreprises et de leur faire prendre conscience, outre le fait qu’elles sont responsables de l’environnement, qu’elles sont aussi responsables pénalement de leurs déchets et risquent de mettre leur activité en péril s’il y a un contrôle. De nombreux experts existent, conseillant et expertisant chaque problème, à l’instar du service développement durable de la CCI, qui existe depuis dix ans. Elle a notamment mis en place un « club déchets », qui s’organise comme un cercle d’échanges « où les réglementations sont expliquées aux chefs d’entreprises et où chacun peut échanger sur ses expériences », explique la responsable des déchets de la CCI. Une nouvelle formation sur la gestion des déchets est désormais disponible pour toutes les entreprises désireuses de connaître les règles, mais pour le simple tri des déchets. Car le tri, la gestion et la valorisation des déchets ne concernent pas uniquement les grandes industries et entreprises, ou les produits dangereux, mais bien tout le monde… pour une prise de conscience collective.