A.C.E.S : l’industrie à l’ère de la technologie

À Senlis, l’entreprise A.C.E.S a su trouver une nouvelle dynamique grâce à la diversification. Après 40 ans d’expertise dans les produits de freinage et d’étanchéité pré-appliqués, cette industrie a trouvé d’autres marchés, après être sortie de la crise en 2010.

463
Philippe Enjolras (à dr.), président de la CCI de l’Oise, en compagnie d’Etienne Leblanc (à g.), lors d’une visite.
Philippe Enjolras (à dr.), président de la CCI de l’Oise, en compagnie d’Etienne Leblanc (à g.), lors d’une visite.
Philippe Enjolras (à dr.), président de la CCI de l’Oise, en compagnie d’Etienne Leblanc (à g.), lors d’une visite.
Philippe Enjolras (à dr.), président de la CCI de l’Oise, en compagnie d’Etienne Leblanc (à g.), lors d’une visite.

Dans l’Oise, à Senlis, A.C.E.S fait partie des entreprises bien implantées sur le territoire, avec une activité tournée vers la diversification, l’adaptation et le savoir-faire. Forte de ses 43 ans d’expertise dans les produits de freinage et d’étanchéité pré-appliqués, l’entreprise exporte aujourd’hui ses produits dans le monde entier. Sa spécialité ? Le pré-applicable des adhésifs sur les produits de la première monte de la marque Loctite®. A.C.E.S propose toute une gamme de produits (vis, écrous, goujons…) avec une colle adhésive fixée sur ces pièces mécaniques, remplaçant ainsi la rondelle de caoutchouc. Le but ? L’efficacité. « L’intérêt de ce système est qu’une fois vissée, la pièce est indémontable. Il assure une étanchéité et une sécurité parfaites, améliore les fixations ainsi que la durée de vie de l’assemblage. Ce sont des produits de haute technologie : la vis est plus légère qu’avec un autre système car la colle ne prend que 6 % du poids du produit », explique Etienne Leblanc, dirigeant depuis 2007. Et c’est cette technologie très avisée qui a permis à A.C.E.S de se démarquer. Elle propose 1 500 références et fabrique 60 millions de pièces par an, soit 250 000 pièces par jour. L’intérêt est lui aussi précis : proposer le maximum de références pour un plus grand nombre de secteurs d’activité. Même si la distribution, l’automobile et l’aéronautique sont les secteurs d’activité qui font le plus appel à cette technologie, d’autres activités sont concernées : l’électroménager, le matériel militaire, la téléphonie, le médical et, depuis peu, l’agroalimentaire.

Une évolution constante
Cette ascension a toutefois été un long travail. Créée en 1971, A.C.E.S a pris un nouvel élan en 2007, après la reprise de l’activité du traitement des produits pré-appliqués exclusivement Loctite. Ainsi, l’entreprise propose des produits de freinage et/ou d’étanchéité pré-appliqués, adaptés à des pièces filetées de petites à grandes séries, mais aussi des produits de lubrification et de scellement pour la France et le Benelux. Près de 20 machines de dépose entièrement automatisées enduisent d’adhésif vis, boulons, goujons, écrous et bouchons de diverses tailles et de diverses formes. « Nous avons évolué en fonction du marché et des demandes, mais surtout des nouvelles technologies. Nous avons dû nous diversifier et proposer davantage de références. Des études ont été faites pour améliorer les machines et leur rendement. Ces produits et ces services s’adressent à une clientèle exigeante et variée », assure Etienne Leblanc. L’évolution s’est présentée dans l’adhésif même. A.C.E.S a changé de politique en se tournant vers le développement durable : elle utilise des colles non solvantées. Un pari audacieux qui pousse aujourd’hui la société sur la route de l’IS0 14001…