Pierre Gattaz

Cette huitième édition s’est déroulée dans les locaux de proméo à Venette. pour l’occasion, pierre Gattaz était présent.

Pierre Gattaz a participé à la garden party.
Pierre Gattaz a participé à la garden party.

a participé à la garden party annuelle du Medef de l’Oise

Pierre Gattaz a participé à la garden party.
Pierre Gattaz a participé à la garden party.

Max de Roquefeuil, directeur général de Proméo, Patrick André Laubie, nouveau président du Medef de l’Oise et Patrick Ros-selot son vice-président ont ouvert cette réunion en la plaçant sous le signe de la compétitivité et de l’emploi. Le successeur de Jacques Vincent, aujourd’hui président du Medef de Picardie, a rappelé : « Le mouvement des entreprises a près de 70 ans et rassemble 1 900 entreprises du département qui emploient 68 000 salariés. L’industrie représente 57%, les services 31% et le commerce 12%. Six groupements inter ainsi que sept syndicats professionnels adhèrent au Medef. Je souhaite être un président de combat, à l’image de mes prédécesseurs. Je mettrai toute mon énergie, mon expérience et mes connaissances au service des entreprises, en continuant aussi mes engagements auprès de l’UIMM, la FFVE et la FIM. Nous avons grâce à Proméo un vivier et un potentiel très importants de formation. Le Cetim à Senlis est aussi une grande force. Nous avons beaucoup d’atouts humains et logistiques dans notre secteur géographique

300 participants

Laurent Bataille, directeur général de Poclain Hydraulics, a plaidé pour la fusion des trois UIMM de Picardie, ainsi que celles des autres entités professionnelles dont bien sûr le Medef. Message bien reçu de la part des 300 participants présents. Michel Foubert, premier vice-président de l’ARC a insisté sur « l’aide apportée aux entreprises pour leur implantation ou leur développement dans l’agglomération. La difficulté aujourd’hui est l’augmentation de leur rentabilité. Il y a une très forte concurrence et pas seulement des pays émergents. Il faut de l’innovation pour dépasser les autres. La population de l’ARC, c’est 1,3 emploi par personne pour ceux qui sont en âge de travailler. Les partenariats que nous avons noués avec l’UTC, l’UIC, l’UIMM, et les entreprises commencent à porter leurs fruits. Ce développement du compiégnois s’appuie sur l’industrie. » Pierre Gattaz, dès le début de son intervention est entré dans le vif du sujet. Après un rapide point sur la santé de la France, toujours aux prises avec une économie en panne et une production industrielle qui stagne, la nécessité d’agir plus fort et plus vite sur le front des dépenses publiques est la clé de voûte de la réussite du pacte de responsabilité

800 000 entreprises adhérentes

« Le gouvernement a la chance d’avoir aujourd’hui un interlocuteur patronal convaincu sur le front de l’emploi : le Medef est le seul à mobiliser autour d’une ambition commune : la création d’un million d’emplois en cinq ans. Nous sommes attachés au dialogue économique et social, efficient et performant, allant dans le sens de la compétitivité des entreprises françaises. Il faut désormais simplifier les règles sociales pour libérer les énergies. Ce n’est qu’ainsi que nous ferons reculer le chômage et progresser l’emploi : c’est ce que nous attendons de la réforme sociale de juillet prochain ». En conclusion, le président a tenu à rappeler que le Medef, ce sont 800 000 entreprises adhérentes, en France, dont 80% emploient entre 30 et 40 personnes.

Un nouveau président au Medef Oise

Patrick André Laubie, 61 ans, a été élu président du Medef Oise le 19 Juin. Il est président fondateur et dirigeant d’entreprises dont la société Septec, qui travaille dans le domaine de l’aéronautique. Il intervient également dans le cadre du développement de ZADS Compiègne, spécialiste mondial des tuyauteries métalliques hautes performances pour l’aéronautique. Engagé dans le monde patronal depuis plus de 30 ans, il est aussi membre du Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), membre du bureau de l’UIMM Picardie ainsi que de la chambre de commerce et d’industrie de l’Oise et de Picardie. Il est administrateur de la FIM (Fédération des industries mécaniques). Patrick André Laubie est également impliqué dans de nombreuses associations caritatives et culturelles.