Dans l’univers de Lafleur

Marion Michalak et Ghislain Battaglia viennent d’ouvrir le restaurant Chez Lafleur au pied de la Cathédrale d’Amiens. La devise de cette nouvelle table, ouverte sept jours sur sept, est inspirée du héros amiénois Lafleur: Bien boère, bien matcher, et pis ne rien foaire ! Bien boire, bien manger et surtout ne rien faire ! Tel […]

412
Ghislain Battaglia, co-fondateur et chef du nouveau restaurant amiénois Chez Lafleur.
Ghislain Battaglia, co-fondateur et chef du nouveau restaurant amiénois Chez Lafleur.
Ghislain Battaglia, co-fondateur et chef du nouveau restaurant amiénois Chez Lafleur.
Ghislain Battaglia, co-fondateur et chef du nouveau restaurant amiénois Chez Lafleur.

Marion Michalak et Ghislain Battaglia viennent d’ouvrir le restaurant Chez Lafleur au pied de la Cathédrale d’Amiens. La devise de cette nouvelle table, ouverte sept jours sur sept, est inspirée du héros amiénois Lafleur: Bien boère, bien matcher, et pis ne rien foaire !

Bien boire, bien manger et surtout ne rien faire ! Tel est le crédo du nouveau restaurant, idéalement situé en plein coeur de la capitale régionale. Un établissement à l’identité amiénoise bien marquée, créé par le couple déjà à la tête de Gustine’s Traiteur, Marion Michalak et Ghislain Battaglia. En amoureux de la cuisine et du goût, c’est tout naturellement qu’ils ont souhaité proposer une nouvelle table à leur image. « Nous avons choisi le meilleur ambassadeur pour représenter l’état d’esprit de notre restaurant. C’est Lafleur, le héros amiénois, marionnette issue de la tradition du théâtre de Chès Cabotans. Surtout quand on connaît son amour pour la bonne chère », expliquent les restaurateurs qui ont donc décidé de décorer leur établissement de marionnettes à fil confectionnées par l’artisan amiénois Jean-Pierre Faquier qui exerce son art depuis plus de 30 ans. Pour cela ils sont passés par un financement participatif, via Tellement-pret.com, créé en partenariat avec Initiative Picardie et hellomerci. com. « La collecte s’est déroulée en un temps record », ajoute Ghislain Battaglia. Produits locaux et cuisine authentique Par ailleurs, les restaurateurs ont choisi de proposer aux Amiénois une cuisine du terroir et de s’équiper d’une rôtissoire spectaculaire et visible du public. « Elle sera en quelque sorte notre marionnette à tringle et à fils, nous actionnerons ses chaînes tel un spectacle », invite le chef Ghislain Battaglia qui prépare, grâce à elle et avec toute son équipe, pigeons et bars rôtis à la broche par exemple. « Ici, nous travaillons uniquement les produits frais et nous mettons l’accent sur une cuisine à base de produits picards. Le but est de cultiver l’esprit de terroir, de manger sainement, de consommer plus écologiquement en mettant en avant la proxiculture. L’intérêt est donc de faire travailler les éleveurs et producteurs de notre Picardie », insiste le chef qui a eu la chance de travailler auprès de grands chefs français tels que Bernard Loiseau, Alain Senderens, Claude Peyrot ou Michel Rostang. De quoi imaginer des recettes créatives, modernes et pleines de saveurs. Comme les asperges sauce mousseline au safran de la baie, ou le pâté de canard en croute et gelée à la bière de Corbie. Côté desserts, on ne sera pas en reste en terminant par l’entremet samarien crémeux au lait d’amande et macaron d’Amiens ou le gâteau battu perdu à la glace au cidre fermier. Bref, les fournisseurs sont sélectionnés de très près par le chef pour figurer sur la carte de Chez Lafleur, carte qui évoluera tous les trois mois. Chez Lafleur on revendique aussi les marques Terroirs de Picardie et Baie de Somme Zéro Carbone.