Au Régal d’Amiens, un service complet

Depuis 2008, Sandra Rohaut propose les services de sa société pour régaler les convives de Picardie et d’ailleursAujourd’hui, elle souhaite également proposer ses compétences et ses délicieux menus aux comités d’entreprise

Après avoir séduit d'innombrables familles pour leurs événements, Sandra Rohaut mise à présent sur les entreprises pour développer le traiteur Au Régal d'Amiens.
Après avoir séduit d'innombrables familles pour leurs événements, Sandra Rohaut mise à présent sur les entreprises pour développer le traiteur Au Régal d'Amiens.
Après avoir séduit d'innombrables familles pour leurs événements, Sandra Rohaut mise à présent sur les entreprises pour développer le traiteur Au Régal d'Amiens.
Après avoir séduit d'innombrables familles pour leurs événements, Sandra Rohaut mise à présent sur les entreprises pour développer le traiteur Au Régal d'Amiens.

Satisfaire les palais des Picards, exigeants en terme de gastronomie, c’est le challenge qu’à relever Sandra Rohaut, fondatrice et actuellement à la du traiteur Au Régal d’Amiens. « Nous avons d’abord commencé à Roye, avec clientèle plutôt rurale », raconte-t-elle. Dans un premier temps, Sandra Rohaut a misé la publicité pour se faire connaître : presse papier, radio, flyers, salon des mariages, rien n’est écarté. Elle explique que par la suite le bouche-à-oreille a fonctionné, ainsi nous avons eu une très bonne première année, puis les effets de la crise ce sont un peu ressentir ensuite ».

Le traiteur gagne Amiens

Mariage, baptême, les événements familiaux de la région bénéficient de la cuisine du traiteur, qui se développe peu à peu. Il y avait une forte demande sur Amiens, nous y avons donc ouvert notre bureau il y a quatre ans », relate Sandra Rohaut. L’atout du Régal d’Amiens ? Proposer prestations tout compris incluant le service, les boissons à volonté, la décoration, le chemin de table, etc. « Nos clients sont heureux d’avoir ainsi un seul interlocuteur pour l’ensemble de ces services, c’est notre vraie force », estime Sandra Rohaut. Menu étain, bronze, or ou encore médaillons foie gras, aumônières de Saint-Jacques, paupiettes de saumon, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. L’ensemble est concocté par un employé à temps plein, Sandra Rohaut se chargeant du développement commercial. Sa clientèle se trouve partout dans un rayon de 300 kilomètres autour d’Amiens.

Un repositionnement sur les CE

Depuis deux à trois mois, Au Régal Amiens se tourne davantage vers les comités d’entreprise. « Aujourd’hui, constituent 10% de notre activité, le reste essentiellement des mariages. Je souhaite arriver à une répartition de 50/50 l’un et l’autre », dévoile Sandra Rohaut. L’objectif à plus long terme est aussi ouvrir un grand local et d’embaucher, afin favoriser le développement de ce service entreprises. « Nous pourrions également mieux repartir notre activité, jusqu’beaucoup centrée sur les mariages les weekends », ajoute l’entrepreneuse. Dans le cadre cette stratégie, le site Internet du traiteur mis à la page… Web ! En effet, un nouveau menu permet aux sociétés de choisir formule leur convenant le mieux, service compris ou non. Les plats seront parfaitement assaisonnés, mais pour l’entreprise sera beaucoup moins salée puisqu’ellesbénéficient de 10% de remise sur les menus. Un mariage de 250 invités ou l’inauguration d’une école pour handicapés avec 500 convives sont des exemples parmi d’autres du vaste palmarès du traiteur, appelé encore à se s’étoffer avec le développement du service aux sociétés.