La Fabrique à initiatives, chantre de l’ESS

Mardi 10 décembre 2013, à l’Hôtel de ville d’Amiens, la Fabrique à initiatives d’Amiens Métropole a officiellement été lancée. Il n’existe à ce jour que huit dispositifs de ce type en France. Leur finalité ? Favoriser la création d’entreprises sociales répondant à des besoins et à des opportunités identifiés sur le territoire.

425
Le monde de l’économie sociale et solidaire picard réuni pour le lancement de la Fabrique à initiatives d’Amiens Métropole.
Le monde de l’économie sociale et solidaire picard réuni pour le lancement de la Fabrique à initiatives d’Amiens Métropole.
Le monde de l’économie sociale et solidaire picard réuni pour le lancement de la Fabrique à initiatives d’Amiens Métropole.
Le monde de l’économie sociale et solidaire picard réuni pour le lancement de la Fabrique à initiatives d’Amiens Métropole.

L’économie sociale et solidaire représente plus de 13 000 emplois sur le Pays du Grand Amiénois. C’est en suivant ce constat qu’Amiens Métropole s’était lors de ses “Etats généraux de l’économie”, fixé pour objectif de se positionner comme une métropole de référence sur le sujet. Dans cette lignée, elle a répondu en mai 2012 à l’appel à candidatures “Créer des dynamiques territoriales innovantes”, dans le cadre du plan régional opérationnel de l’économie sociale et solidaire, et fut sélectionnée en juin 2012 comme territoire expérimental pour la Fabrique à Initiatives. « Il est plus que jamais essentiel de trouver des alternatives à une économie qui semble aujourd’hui montrer ses limites. L’économie sociale et solidaire est une de ses alternatives. En cela la Fabrique à initiatives est un dispositif qui assurera durablement la visibilité de l’économie sociale et solidaire, sera créatrice d’opportunités et un moteur pour le développement de notre territoire », déclare Eric Mehimmedetsi, adjoint au maire en charge de l’économie sociale et solidaire.

Un concept innovant
Huit “Fabriques à initiatives”, dont celle d’Amiens Métropole existent sur le territoire national. Créé en 2009 à l’initiative de l’Agence d’ingénierie et de service pour entreprendre autrement (AVISE), il s’agit non seulement d’un dispositif complémentaire aux autres acteurs du soutien à l’entrepreneuriat mais également un véritable outil au service de l’émergence de projet, grâce à la production comme le décrit Yann Palmier, chargé de mission à la Chambre régionale d’économie sociale et solidaire (CRESS) « d’expertise, de méthodologie et d’outils d’accompagnement ». L’idée est donc de repérer les idées innovantes et de les faire émerger en s’appuyant sur un réseau de compétences déjà constitué ou encore de soutenir le développement de nouvelles activités d’intérêt collectif. La Fabrique à initiatives d’Amiens Métropole a donc pour objectif de devenir l’interlocutrice privilégiée de tous les acteurs locaux et les entrepreneurs sociaux.
En s’appuyant sur l’ensemble des ressources et des compétences du territoire, elle devrait pouvoir concrétiser des projets entrepreneuriaux socialement innovants, viables et pérennes. Un coordinateur s’assurera de la bonne mise en oeuvre des quatre principales étapes de la démarche : repérer les besoins et opportunités socio-économiques du territoire, valider la pertinence d’une réponse sous forme d’entreprise sociale, identifier, recruter et qualifier un porteur de projet, accompagner jusqu’à la création de l’entreprise sociale. La CRESS Picardie est dans ce cadre, désignée comme coordonnatrice et animatrice de l’expérimentation. Le Groupement régional de l’insertion par l’activité économique en Picardie (GRIEP) a été retenu quant à lui comme opérateur par l’Etat, le conseil régional de Picardie et le conseil général de la Somme pour accompagner Amiens Métropole dans sa démarche.