La CCI aux petits soins pour Les Bistrots de Pays

Ils ont davantage l’habitude de servir que d’être servis : les Bistrots de Pays sont pourtant chouchoutés par la chambre de commerce et d’industrie de l’Oise. Pour que leur convivialité s’appuie sur un vrai professionnalisme.

435
Avec la chargée de mission actions collectives Amandine Hurtel, les Bistrots de Pays se laissent servir…
Avec la chargée de mission actions collectives Amandine Hurtel, les Bistrots de Pays se laissent servir…

Depuis 2009, dix-neuf établissements répartis sur l’ensemble du département, bar, cafés, restaurants, ont obtenu le label “Bistrots de Pays” mis en place conjointement par la CCI et le conseil général de l’Oise. Lieux uniques de rencontre et de lien social, ils apportent un service de proximité, qui peut passer par une petite épicerie, de l’information touristique et de l’animation en milieu rural. Pour dynamiser ce réseau, la chargée de mission des actions collectives à la CCI de l’Oise Amandine Hurtel propose tous les trimestres des petits déjeuners thématiques, comme celui qui s’est déroulé le 2 décembre dernier.

Thèmes à la carte

Au menu de cette rencontre, le développement numérique des établissements était abordé : comment créer son site web, constituer son fichier clients et lancer des campagnes de e-mailing, affirmer sa présence sur les réseaux sociaux étaient notamment expliqués par la conseillère technique Sonia Dobritz. La chargée de mission en charge des cafés, hôtels, restaurants de la CCI Olivia Caulier évoquait ensuite l’épineux sujet de l’imminente augmentation de TVA, les contraintes des mises aux normes pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, la conformité en matière d’hygiène ou encore l’obtention du titre de “Maître restaurateur”. Emilie Gigaux du conseil général présentait enfin les futures signalétiques en cours de finalisation. Des sujets concernant directement le quotidien des chefs d’établissements, pour leur apporter les conseils pratiques et les outils favorisant leur réussite. Ces informations d’ordre général peuvent être ultérieurement complétées par des interventions individualisées de diagnostic ou des sessions de formation, comme celle qui a été consacrée en septembre dernier à l’oenologie, suivie par sept “Bistrots de Pays”.

Théâtre et jazz manouche

« Ces matinées d’échange sont aussi l’occasion de définir avec les responsables les animations culturelles que nous mettons en place dans leurs établissements », explique Amandine Hurtel. Une première tournée de lecture spectacle gourmande Le mets des mots a été mise en oeuvre cette année par la compagnie Theatro. Quatre Bistrots ont accueilli la troupe à la fin de l’été, les autres membres du réseau les recevront au printemps 2014. Et un spectacle de jazz manouche est prévu pour l’été prochain… « Dans les territoires ruraux, soutenir l’économie et le commerce local, c’est oeuvrer pour l’égalité territoriale. Bars, cafés, troquets, estaminets, bistrots… tous ont un objectif commun : celui d’être des lieux de convivialité à la fonction sociale importante. Bistrot de Pays est en ce sens un enjeu fort pour notre territoire » estimait le président de la CCI Philippe Enjolras. Et si les Bistrots ont pour mot d’ordre « la convivialité retrouvée », c’est aussi la convivialité qui prévaut dans cette animation de leur réseau.