Initiative Oise Est a remis ses trophées d’honneur

500 créateurs repreneurs d’entreprises ont accueilli les lauréats de la promotion 2013 sous le chapiteau du cirque Imperial Show installé sur les hauts de Margny-les- Compiègne.

464
L’équipe au complet des permanents d’Initiative Oise Est.
L’équipe au complet des permanents d’Initiative Oise Est.
L’équipe au complet des permanents d’Initiative Oise Est.
L’équipe au complet des permanents d’Initiative Oise Est.

Initiative France est le premier réseau associatif de financement et d’accompagnement des créateurs repreneurs d’entreprise : il fédère 230 plate-formes présentes sur l’ensemble du territoire. Celles-ci associent collectivités locales et acteurs économiques et ont pour objectif de promouvoir les prêts d’honneur, à taux zéro et sans garantie personnelle, aux porteurs de projet pour renforcer leurs fonds propres et faciliter l’accès à des financements bancaires. En moyenne, quand une plate-forme prête 1 euro, la banque accorde 7,1 euros de prêts complémentaires. Pendant la durée de remboursement du prêt, entre 3 et 5 ans, le créateur ou le repreneur d’entreprise est suivi par l’équipe de la plate-forme et il bénéficie du parrainage d’un chef d’entreprise qui établit des tableaux de bord mensuels, afin de suivre l’évolution de son activité. Initiative Oise Est rassemble plus d’une cin-quantaine de chefs d’entreprises, bénévoles, et des partenaires techniques qui apportent leur aide aux futurs créateurs et repreneurs de sociétés. Elle intervient dans dix communautés de communes de l’est du département. Depuis sa création en 1999, ce sont 6 000 créateurs qui ont été accueillis, 1 200 prêts d’honneur octroyés, 8 800 000€ prêtés, et 2 500 emplois créés ou maintenus. Les frais de structure de la plate-forme sont pris en charge par ses partenaires publics et privés, conseil régional de Picardie, conseil général de l’Oise, communautés de communes, l’Europe, des banques etc.

Nouvelle plate-forme virtuelle
Chacune des dix communautés de communes a choisi le lauréat de son territoire parmi les 1 200 créateurs ayant été aidés par la plateforme. La remise des trophées, sous la houlette de Christophe Espinasse, fut rythmée par une présentation de quatre numéros de haute voltige. Anne-Sophie Picard, responsable du développement économique du Pays du Valois a récompensé Manuel Da Fonseca, dirigeant de Trans Bois à Crépy-en-Valois, spécialisé dans la fabrication de coffrages destinés au coulage de béton armé. Marc Seghers, président du Clermontois a choisi le Petit bouchon, restaurant tenu par Sarah Clouet et Nicolas Wiry. Pierre Renaud, président des Pays d’Oise et d’Halatte a choisi Jurassik Carpe, un domaine de 100 ha d’étangs, dirigé par Guillaume Plet, qui offre de multiples activités en plus de la pêche à la carpe. Michel Brailly, vice-président de la communauté de communes du canton d’Attichy a choisi le camping de l’Aigrette à Attichy, mené de main de maître par Frédéric Joret qui a obtenu sa troisième étoile après deux ans d’activité. Patrick Auny, président de la Basse Automne, a fait le choix d’une entreprise créée il y a un an et demi par Cédric Lefranc, dont l’activité développée à Verberie est la maçonnerie. Marcel Fouet, président de la Plaine d’Estrées, a récompensé les Ecuries des Platanes, sises à Estrées-Saint-Denis, dirigées par Carole Ruelle et Daniela Strube. Michel Foubert, vice-président de l’ARC a consacré Tony Vicart, gérant de CT2A, installé à Clairoix, spécialiste d’agencement et aménagement de bâtiments. René Mahé, président du Pays des Sources a félicité Gaël Talmant. Son entreprise, basée à Amy, est spécialisée dans l’électricité générale. Jean-Guy Létoffé, vice président des Deux Vallées, a félicité Jean-Louis Puysségur pour l’originalité de sa société Moby Solve, installée dans la pépinière d’entreprises de Longueil Annel, qui développe des logiciels pour gérer l’activité des assistantes maternelles. Patrick Deguise, président du pays du Noyonnais, a récompensé Fabien Thirel qui a repris l’entreprise de peinture Pierre Vermont à Noyon. Laurent Nuns, président de Initiative Oise Est, a clos la soirée en annonçant l’ouverture d’une plate-forme virtuelle où les entrepreneurs qui souhaitent des financements participatifs peuvent adresser leur dossier. A ce jour sept projets ont été déposés, dont un est en cours. Sous ce plus grand chapiteau d’Europe, l’esprit d’entreprendre a été présent toute la soirée.