Les rencontres PME – Université : favoriser l’insertion professionnelle des étudiants

Le 7 novembre à Amiens avaient lieu les rencontres PME – Université. Organisées par la CGPME et le Bureau d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (BIOP) de l’université de Picardie Jules Verne (UPJV), avec le soutient d’AGEFA PME, ces rencontres avaient pour objectif de permettre aux étudiants de connaître les PME de leur territoire, recruteurs majoritaires de ces actifs de demain.

436
Les PME : les futurs employeurs des actifs des demain.
Les PME : les futurs employeurs des actifs des demain.

 

Les PME : les futurs employeurs des actifs des demain.
Les PME : les futurs employeurs des actifs des demain.

Les rencontres PME – UPJV, auxquelles les étudiants étaient conviés, se sont déclinées en quatre thèmes : une conférence sur l’avenir des métiers en PME, une table ronde sur trouver un emploi en PME en Picardie, sur la dynamique et la place des PME régionales dans le tissu économique et enfin une intervention sur comment devient-on entrepreneur et qui peut m’aider ? Ces rencontres, les premières de ce genre, avaient pour objectif de familiariser les étudiants avec le monde de l’entreprise et ses attentes, notamment celui des PME. « Les PME représentent 99% des entreprises françaises, déclare Sebastien Horemans, président de la CGPME Picardie. Elles jouent donc un rôle fondamental dans l’économie nationale. Je suis ravie qu’aujourd’hui les PME rencontrent le monde universitaire, car les étudiants sont l’avenir de nos entreprises, dans lesquelles ils peuvent trouver leurs futurs emplois ». Un avis partagé par Catherine Barry, deuxième vice-présidente du conseil des études et de la vie universitaire de l’ UPJV : « Nous ne formons pas que des chercheurs à l’UPJV. Nous avons donc besoin des PME pour assurer l’avenir de nos étudiants ».

Réussir son insertion professionnelle

Au cours de ces rencontres, les étudiants ont pu bénéficier des conseils des chefs d’entreprises sur la manière de réussir son insertion professionnelle. Concernant les métiers à fort potentiel, Philippe Fremeaux, éditorialiste à Alternative Économique, rappelle que « les métiers de demain sont les métiers d’aujourd’hui et se trouvent dans les PME ». En effet, 11 millions de personnes sur les 17 millions d’employés dans le secteur privé, c’est à dire les deux tiers, sont dans des PME. « Je milite pour un rapprochement entre entreprises et universités. Chaque année, les étudiants ont le réflexe de rechercher leurs stages dans les grands groupes, ce qui est une erreur, car c’est dans les PME qu’ils ont le plus de chance d’être recrutés. Pour cela, il faut avoir une démarche active de professionnel, c’est-à-dire proposer un service à l’entreprise et faire preuve d’adaptabilité et de souplesse », conseille Christian Velon, professeur associé à l’UPJV et fondateur du cabinet Dynamis. Une carte à jouer et un conseil à retenir pour les étudiants, lorsque l’on sait qu’en 2012/2013, l’UPJV a recensé 4 745 stages dont dont 3 182 effectués en Picardie. « 525 000 déclarations uniques d’embauche ont été réalisées cette année, 86% dans les PME. L’emploi est donc là ! », conclut Alain Mauny, directeur régional de Pôle emploi Picardie.