Les employeurs picards recrutent des personnes handicapées

A l’occasion de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées en Picardie, qui a eu lieu du 18 au 23 novembre, Cap emploi a organisé un forum de recrutement à Amiens le 21 novembre.

389
Toute l’équipe de Cap emploi était mobilisée pour ce forum du recrutement destiné aux travailleurs handicapés.
Toute l’équipe de Cap emploi était mobilisée pour ce forum du recrutement destiné aux travailleurs handicapés.

 

Toute l’équipe de Cap emploi était mobilisée pour ce forum du recrutement destiné aux travailleurs handicapés.
Toute l’équipe de Cap emploi était mobilisée pour ce forum du recrutement destiné aux travailleurs handicapés.

Les travailleurs handicapés, contrairement à ce que l’on imagine souvent, ne sont pas tous des personnes à mobilité réduite. Ces derniers ne représentent que 3 % des travailleurs que l’on place. Le handicap peut être visuel, psychologique, mental ou encore auditif », prévient Dominique Lesot, directeur adjoint du pôle entreprise chez Cap emploi, organisme en charge de l’organisation du forum pour le recrutement des travailleurs handicapés qui s’est déroulé le 21 novembre au cinéma le Gaumont à Amiens.

52 recrutements en 2012
La manifestation était divisée en deux temps. Au cours de la matinée, une centaine d’entretiens d’embauche ont été menés par les 23 recruteurs des secteurs public et privé présents. « Nous avons diffusé des offres d’emploi en amont sur notre site et avons fait une présélection de candidatures pour programmer les rendez-vous », poursuit Dominique Lesot. Industrie, services, vente, administration, social… tous les secteurs d’activité étaient représentés. L’année dernière, le forum avait débouché sur 52 recrutements, « un excellent bilan ». L’aprèsmidi, le forum était ouvert au public : entre 300 et 400 travailleurs handicapés avaient fait le déplacement pour découvrir les différents métiers proposés. Chez ERDF, représenté au forum par Carine Gallet, chargée de recrutement chez Akxia, « tous les postes classiques sont ouverts aux personnes en situation de handicap ». Les candidats sont « d’abord recrutés en fonction de leurs compétences et, bien sûr, en fonction des éventuelles contre-indications médicales ». Dans certains cas, l’entreprise peut également prévoir quelques aménagements (temps de travail, clavier ou logiciel adaptés, etc.). La loi handicap du 11 février 2005 oblige les entreprises de plus de 20 salariés à employer au moins 6 % de travailleurs handicapés. Si elles ne respectent pas cet engagement, elles doivent verser une contribution à l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH).