Le forum des cadres entrepreneurs

Le réseau des Chambres de commerce et d’Industrie de Picardie et l’APEC, Agence pour l’emploi des cadres, organisait mi-octobre deux rencontres spécifiquement conçues pour les cadres, en activité ou non, juniors ou séniors.

390
Un atelier créatif et participatif pour l’entrepreneur de demain.
Un atelier créatif et participatif pour l’entrepreneur de demain.

 

Un atelier créatif et participatif pour l’entrepreneur de demain.
Un atelier créatif et participatif pour l’entrepreneur de demain.

Passer du salariat à l’entrepreneuriat ? Comment faire ? Mais surtout quelle idée ?Le réseau des CCI de Picardie proposait à ces cadres en mal d’entreprendre de faire d’abord un point sur leur carrière puis d’explorer de nouveaux projets et même de les tester. « En fonction de leurs questions ou projets, les visiteurs ont pu bénéficier d’entretiens gratuits et confidentiels avec des experts de la création d’entreprise, des experts de la reprise d’entreprise ou des experts en bilan de carrière ou réorientation professionnelle. Ce rendez-vous était également l’occasion d’assister à des ateliers spécifiquement conçus pour les cadres », raconte Dany-Laure Lavillette du service animation économique de la CCI Picardie. Parmi ces ateliers proposés aux cadres citons par exemple : suis-je l’homme ou la femme de mon projet de création ? La création d’entreprise innovant, les différentes formes de l’entrepreneuriat ou encore générer des idées pour innover… et créer. Une dizaine de cadres participaient à celui intitulé : trouver une idée de création d’entreprise en 45 minutes. Un atelier basé sur la créativité et les échanges. Un des nouveaux outils du réseau consulaire. Dans cet atelier, toute censure est interdite et toutes les idées farfelues sont bien venues. « Trop n’est pas assez », annonçait le diaporama. Et cela commence par un questionnaire personnel auquel chacun des participants doit répondre en écrivant sa manière d’être, ses aspirations, compétences, envies, valeurs, ambitions et objectifs. Vincent est le premier à se livrer à haute voix. Il aime la décoration, l’événementiel, le haut de gamme, les bateaux etc. Les cadres autour de lui pensent qu’ils devraient s’orienter vers la presse professionnelle ou l’aménagement de péniches. « C’est une niche, mais il y a un marché », affirme l’un d’eux. Vincent vient peut-être de trouver là sa nouvelle vie professionnelle.

Et l’emploi cadre ?
L’édition amiénoise de ce forum était aussi l’occasion d’officialiser la signature de la convention de partenariat liant l’APEC et les réseaux des Chambres de commerce et d’industrie, ainsi que de prendre connaissance de la toute récente étude de l’APEC sur l’emploi des cadres en Picardie et sur l’attractivité du territoire. On apprend notamment que le taux d’encadrement de 15% en Picardie est identique à la moyenne des autres régions françaises hors Ile-de-France mais loin des régions moteurs pour l’emploi cadre : Ilede- France (25%), Midi-Pyrénées (19%), Rhône-Alpes (18%). L’étude fait état d’une baisse programmée des recrutements de cadres en 2013. Les entreprises de la région envisagent de recruter entre 2 290 et 2 750 cadres en 2013, soit a minima 10 % de recul par rapport à 2012. Les recrutements de cadres pourraient atteindre leur plus bas niveau depuis plus de dix ans. Avec une chute pour les entreprises dans la construction et l’industrie et une hausse dans les effectifs cadres dans le commerce et les services. Et pour tous, le transport domicile/travail arrive en tête en matière de qualité de vie, un des premiers atouts d’une région attractive !