Fâcheries euro-américaines

L’espionnite tentaculaire de l’Amérique est venue polluer le programme du dernier sommet européen. Déjà encombré par l’actualité des calamités migratoires. Les discussions sur l’Union bancaire ont donc été écourtées. Dommage. Car la santé de notre système financier demeure préoccupante.

32
Vous devez être connectés pour visualiser cet article