Caisse d’Epargne : un centre d’affaires à Saint-Quentin

La Caisse d’Epargne de Picardie a inauguré son 3e centre d’affaires dédié aux professionnels à Saint- Quentin. Cette structure constitue un atout supplémentaire pour l’essor économique du territoire.

702
L’équipe de six conseillers est dirigée par Grégory Louchet.
L’équipe de six conseillers est dirigée par Grégory Louchet.

 

L’équipe de six conseillers est dirigée par Grégory Louchet.
L’équipe de six conseillers est dirigée par Grégory Louchet.

C’est au coeur de la zone d’activité le Bois de la Choque de Saint-Quentin que la Caisse d’Epargne Picardie a implanté son dernier centre d’affaires ouvert aux entreprises réalisant plus de 1 M€ de chiffre d’affaires et aux associations disposant d’un budget de plus de 300 000 €. « Notre implantation dans ce parc est témoin d’un développement de votre territoire et de notre banque », dira Lauren Roubin, président du directoire de la Caisse d’Epargne Picardie. « Vous confirmez ainsi votre place d’acteur majeur du développement économique régional. Cette vitalité de la Caisse d’Epargne est en parfaite correspondance avec la ville de Saint- Quentin », répondra Xavier Bertrand, le maire. Après Amiens et Compiègne, c’est donc au tour de la capitale Haute Picardie de se voir doter d’un outil attendu par les dirigeants d’entreprise locaux. Début novembre, un quatrième centre d’affaires ouvrira ses portes à Beauvais. « Ce maillage correspond à une philosophie de la banque », a dit Yves Hubert, président du conseil d’orientation et de surveillance de la banque. L’implantation d’un espace dédié aux décideurs économiques au coeur d’un pôle économique majeur lui confère une grande réactivité et favorise une relation et un accompagnement en proximité au quotidien avec ses clients. Lauren Roubin de la Caisse d’Epargne a rappelé que la banque « prenait des participations dans des sociétés. C’est la philosophie d’un acteur régional : prendre des paris et des risques. »

Un atout pour le territoire
Ce nouveau centre d’affaires est dirigé par Grégory Louchet qui mobilise au quotidien une équipe de six conseillers pour accompagner les clients dans leurs projets en développement et leurs besoins bancaires. Pour les entreprises : une approche globale des besoins du dirigeant ainsi qu’un accompagnement à la fois personnel et professionnel. Pour les acteurs de l’économie sociale et institutionnels : un soutien dans les différentes initiatives sociales et solidaires de la région. Pour les acteurs du secteur public : un accompagnement au quotidien des décideurs locaux dans tous les domaines de l’investissement public territorial et hospitalier. Pour le maire de Saint-Quentin, ce centre d’affaires « constitue un atout supplémentaire pour l’essor économique du territoire » car il sera plus facile d’attirer des entreprises et des investisseurs à partir du moment où les décideurs sont locaux et régionaux. L’élu UMP a profité de la présence du monde économique picard pour rappeler les projets saint-quentinois : les programmes immobiliers publics ou privés en cours ; l’aménagement d’un pôle multimodal sur le parvis de la gare et le programme d’aménagement du quai Gayant. « Et tout le monde le sait, plus une ville se développe, plus elle est porteuse de prospérité pour tous. Alors, si une banque développe ses structures comme elle le fait dans notre ville, ce n’est pas sans raison. C’est parce qu’elle a confiance en l’avenir », a conclu le maire de Saint- Quentin.