L’Union bancaire à la traîne

Nul ne conteste la nécessité de formaliser le projet d’Union bancaire, comme rempart à la prochaine et probable crise financière. Mais ses modalités ne parviennent pas à faire émerger le consensus. Ni sur la façon de piloter le dispositif, ni sur les moyens de le financer. L’accouchement sera difficile.

212
Vous devez être connectés pour visualiser cet article