Le rendez-vous consultatif de la vie en associative en Picardie

Le 1er juillet 2013, la Conférence permanente des coordinations associatives (CPCA) de Picardie organisait le Rendez-vous de la vie associative à Amiens. Un public nombreux, composé d’acteurs de la vie associative en Picardie et leurs partenaires, s’était donné rendez-vous afin d’échanger, partager et tirer des constats sur le monde associatif actuel.

404
Les invités du rendez-vous de la vie associative échangent avec les acteurs de terrain.
Les invités du rendez-vous de la vie associative échangent avec les acteurs de terrain.

 

Les invités du rendez-vous de la vie associative échangent avec les acteurs de terrain.
Les invités du rendez-vous de la vie associative échangent avec les acteurs de terrain.

Ce sont 250 personnes qui furent mobilisées ce 1er Juillet 2013, à l’occasion du Rendez-vous de la vie associative, organisée par la CPCA Picardie. Lors de cette matinée, ils ont pu échanger avec les invités de ce rendez-vous, à savoir : Sylvie Banoun, sous-directrice vie associative, éducation populaire du Ministère de la jeunesse, des sports, de l’éducation Populaire et de la vie Associative ; Carole Saleres, conseillère vie Associative auprès de la Ministre Valérie Fourneyron ; Jean-François Coquand, directeur de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale ; Laurence Rossignol, vice-présidente du conseil régional de Picardie ; Céline Senmartin, directrice régionale de la Caisse des dépôts et consignations et Nadia Bellaoui, Présidente de la CPAC Nationale.

Préparer l’avenir
« Nous avons fait le pari aujourd’hui de réunir les acteurs associatifs, leurs partenaires et les institutions publiques, afin de débattre et d’échanger sur les constats tirés sur le terrain et sur les défis, nombreux, qui attendent la vie associative », déclare Marie Fauvarque, présidente de la CPCA Picardie. Ces échanges et débats, par la présence de Sylvie Banoun et Carole Salares, devraient également permettre de donner des pistes au gouvernement sur les orientations politiques à prendre concernant le monde associatif, comme le souligne Yann Joseau, directeur de la CPCA Picardie : « dans le domaine associatif, la Picardie, en terme d’habitude de travail en réseau et de structuration sectorielle et territoriale figure parmi les régions modèles. Ces échanges et le retour d’expérience des personnes sur le terrain sont essentiels dans l’élaboration des grands axes politiques de demain en faveur de la vie associative ».

Un constat en demi-teinte
Échanger et débattre sur la situation et les problèmes rencontrés par les associations sont devenus les mots d’ordre de ces acteurs de la vie associative, compte tenu du contexte économique difficile.
« En cette période un peu singulière de crise économique et de pessimisme latent, les associations ont plus que jamais un rôle à jouer, indique Nadia Belhaoui, Présidente de la CPCA nationale. Or, la vie associative a durement été touché par la crise et la baisse des financements publics. Il est donc important de se mobiliser ». Une mobilisation donc pour un secteur au chiffre loin d’être anodin. En Picardie, on compte en effet plus de 4000 associations employeurs, 41 600 salariés pour une masse salariale de 777 314 000 euros. L’emploi y reste stable. Or, une problématique se pose : comment maintenir l’emploi pérenne ? En effet aujourd’hui, de nombreux acteurs de la vie associative en Picardie constatent une baisse de la qualité de l’emploi. « Il y a une forte inquiétude sur la pérennisation des emplois et le devenir des emplois solidaires. En outre, nous subissons une pression des pouvoirs publics avec les contrats d’avenir, dispositif sur lequel nous sommes encore pour l’instant frileux », déclare Yann Joseau. Ces inquiétudes furent soumises au Président de la République François Hollande qui a reçu le vendredi 19 juillet, la CPCA, afin de recevoir ses proposition pour l’emploi, la jeunesse et la qualité des partenariats entre l’Etat et la société civile.