La waide : une liaison entre Amiens Métropole et Brighton & Hove

Forts d’un travail partenarial d’une quinzaine d’années, Amiens Métropole et Brighon & Hove ont développé un projet européen autour de leur patrimoine commun : la waide. Les objectifs ? Valoriser le patrimoine et développer des actions innovantes, favoriser l’accès à la culture et dynamiser la création artistique et culturelle.

Projet Au-delà du bleu : un projet inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG IVA France (Manche)-Anleterre co-financé par le FEDER.
Projet Au-delà du bleu : un projet inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG IVA France (Manche)-Anleterre co-financé par le FEDER.

En 2012, Amiens Métropole et Brighton & Hove déposent auprès de l’Union européenne le projet “Au-delà du bleu – La waide : patrimoine & création”. Il s’agit pour les deux villes de travailler en partenariat autour de leur histoire patrimoniale commune liée à la waide. Cette plante tinctoriale, utilisée dans le secteur textile à partir du XIIe siècle, a en effet joué un rôle important dans le développement économique d’Amiens et du sud de l’Angleterre. Cofinancé à hauteur de 1,6 million d’euros par le Fonds européen de développement économique (Feder) pour un budget total de 3,2 millions d’euros, sur une durée s’étalant d’avril 2012 à mars 2015, ce projet Interreg (qui vise à promouvoir la coopération transfrontalière entre les régions européennes) prévoit une collaboration entre les partenaires d’Amiens Métropole (désigné chef de file du projet) et ceux du territoire de Brighton & Hove, à travers le montage de projets culturels, artistiques, sociaux et environnementaux en rapport avec la waide. L’idée : enrichir l’histoire humaine de cette dernière en faisant d’elle une source de créativité.

Le projet vise en premier lieu à créer une réappropriation par les populations d’Amiens et de Brighton & Hove de leur patrimoine historique et culturel commun, en vue de mettre en évidence un sentiment d’appartenance à une zone transfrontalière commune. L’implication de la population est donc grande, notamment sur des projets de conception textile associant les étudiants, des recherches universitaires, etc. De nombreux échanges, par le biais de l’organisation d’événements, de manifestions et d’expositions entre les partenaires des deux villes, sont également au programme. L’objectif visé par ces échanges est également de permettre le développement de compétences pour les salariés, les demandeurs d’emploi, etc.

Un fort travail partenarial
Les partenaires associés à ce projet sont nombreux : le musée de Picardie, les bibliothèques d’Amiens Métropole, la Maison de la culture d’Amiens, l’université de Brighton, le Royal Pavilion & Museums de Brighton & Hove, Care Co-ops (organisation à but non lucratif pour le développement communautaire) et Fabrica (centre d’art contemporain de Brighton). Les projets ont d’ores et déjà fleuri entre la ville d’Amiens et sa consoeur anglaise. Ainsi, du 21 juin au 15 septembre 2013, le public peut découvrir l’exposition Lady Godiva au musée de Picardie. Cette huile sur toile de 1891 aux dimensions imposantes, réalisée par Jules Lefebvre, représente l’histoire de Lady Godiva, une célèbre princesse anglaise du XIe siècle. Le tableau est actuellement exposé dans le grand salon du musée de Picardie. Un cabinet de dessin, comportant 40 dessins préparatoires, accompagne cet événement, et une oeuvre d’art contemporain, conçue avec les partenaires de Brighton, donne un éclairage actuel sur la légende de Lady Godiva.