Aux délices de la baie

Il y a un an, Valérie Ternisien a ouvert son magasin d’épicerie fine à Cayeuxsur- Mer. Les produits de la baie de Somme est un concentré de tous les bons produits que l’on trouve en baie mais aussi en Picardie. De quoi se régaler les papilles.

 

Valérie Ternisien aime faire partager sa passion des artisans.
Valérie Ternisien aime faire partager sa passion des artisans.

Valérie Ternisien est une amoureuse de sa région et de ses spécialités culinaires. En présentant chaque produit qu’elle commercialise, elle ne peut s’empêcher d’avoir les yeux qui brillent. Cela fait deux ans qu’elle a créé un site internet et un an qu’elle a ouvert un magasin dans le coeur de Cayeux-sur-Mer, où elle réside.

Sélective
« Je valorise une quinzaine de producteurs, explique-t-elle. Je suis très sélective. Je mets en avant les produits entièrement naturels et réalisés à petite échelle. C’est important de manger des choses dont on connaît la provenance. En favorisant les entreprises locales, on crée une dynamique et de l’emploi. » Ainsi, sur ses étagères, on retrouve les fameux haricots de Soissons, de la bière ambrée à l’argousier de la baie de Somme sortie de la Brasserie de la Somme, du Picapom (ndlr :apéritif de la baie de Somme) concocté à Ochancourt, de même que du caramel de cidre. Le week-end, il est possible de s’approvisionner en asters, salicornes, obiones et autres végétaux marins : « J’explique aux personnes comment cuisiner ces végétaux. Une omelette aux salicornes, c’est délicieux », assure-telle.

Caramels aux fruits
Puis elle s’arrête devant les petits pots de caramel signés Nyny, une productrice de Thieuloy-Saint-Antoine, dans l’Oise. « Elle en fait une douzaine de variétés, y compris caramel au beurre salé. C’est la seule en France à faire des caramels aux fruits, par exemple avec des framboises. Son dosage est merveilleux. Ses caramels peuvent accompagner gaufres, crêpes, foie gras, crevettes, coquilles Saint-Jacques…» Juste à côté, la confiture de pommes de terre-épices ou celle à la carotte d’Au bec sucré, de Cayeux-sur-Mer, étonnent. « Elles sont excellentes », assure Valérie Ternisien. Le week-end, elle vend « l’incontournable » gâteau battu ou des baguettes traditionnelles à la salicorne. Sa boutique est aussi un point distribution des biscuits bio de La Pierre qui tourne à Attichy, dans l’Oise. Les petits phoques en émail de Laure feront craquer petits et grands. Elle met aussi en place des animations sur le thème du bien-être et fait appel à divers praticiens : naturopathe, iridologue, yoga, reiki, énergéticien… En parallèle au marché nocturne des artisans, elle est ouverte tous les jeudis soirs durant l’été. De quoi satisfaire un maximum de clients et de touristes.