Une convention pour dynamiser le commerce

La Communauté d’agglomération du Beauvaisis et la Chambre de commerce et d’industrie de l’Oise viennent de signer une convention pour dynamiser le commerce traditionnel de proximité.

565
Charles Locquet, Caroline Cayeux et Philippe Enjolras, mobilisés pour soutenir le commerce traditionnel de proximité.
Charles Locquet, Caroline Cayeux et Philippe Enjolras, mobilisés pour soutenir le commerce traditionnel de proximité.

 

Charles Locquet, Caroline Cayeux et Philippe Enjolras, mobilisés pour soutenir le commerce traditionnel de proximité.
Charles Locquet, Caroline Cayeux et Philippe Enjolras, mobilisés pour soutenir le commerce traditionnel de proximité.

La convention signée par Caroline Cayeux, présidente de l’Agglo et Philippe Enjolras, président de la CCIO, tombe à point nommé pour les commerçants qui traversent une période difficile. Pendant deux ans, 16 000 euros financés pour moitié par chacun des partenaires seront injectés dans des actions de soutien au commerce de proximité.

Qualité, hygiène, professionnalisation
Trois types d’actions seront conduits par les conseillers de la Chambre de commerce et d’industrie. Tout d’abord, un accompagnement dans la mise en place de la charte Préférence Commerce, un dispositif national qui aide les commerçants à améliorer leurs pratiques et développer leurs activités. A travers un diagnostic individuel basé sur 80 critères, un bilan global est effectué et un plan d’actions préconisé. Pour favoriser l’adaptation des commerces aux besoins de la clientèle et assurer ainsi leur pérennité.
Dans le secteur de la restauration et suivant le même principe que la charte Hygiène qualité créée avec la Chambre de métiers et de l’artisanat, les restaurateurs seront aidés dans la mise en oeuvre d’une charte Hygiène alimentaire : les techniciens de la CCIO réaliseront un diagnostic pour aider les professionnels à apporter des actions correctives et mieux se conformer aux bonnes pratiques.
Enfin, le Diagnostic 360° permettra à des commerçants de renforcer leur professionnalisation autour de thèmes tels que la stratégie globale, la mise en place d’objectifs, la politique d’accueil des clients, la politique commerciale, le management, la gestion comptable et financière, etc…

Un bouquet de mesures
« Avec cette convention, la CAB trouve auprès de la CCIO un allié de confiance, solide et disponible dans sa bataille pour l’économie et l’emploi », affirmait Caroline Cayeux, rappelant les multiples mesures prises par l’Agglo dans son Plan action commerce élaboré en concertation avec l’association de commerçants Beauvais Boutiques Plaisirs : gratuité de la première heure de stationnement dans le centre-ville en juin, juillet, septembre et décembre et totale en août, gratuité des parkings Calvin et Saint-Louis le samedi, renouvellement des stewards qui renseignent les automobilistes sur les possibilités de stationnement, raccourcissement du circuit du Gratuitbus, intervention auprès des banques pour les inciter à la souplesse et la compréhension…