Un Pot Point Gouv : un endroit de détente et de convivialité

Déguster des vins, des bières, et des whiskies de qualité, mais aussi des plats et pâtisseries faits maison, c’est désormais possible à Gouvieux. Richard et Maxime Brunet, père et fils, ont inauguré il y a quelques mois, Un Pot Point Gouv, un espace de dégustation et de détente, comme à la maison.

414
La famille Brunet a rénové une ancienne boucherie pour y faire un endroit de dégustation.
La famille Brunet a rénové une ancienne boucherie pour y faire un endroit de dégustation.

 

La famille Brunet a rénové une ancienne boucherie pour y faire un endroit de dégustation.
La famille Brunet a rénové une ancienne boucherie pour y faire un endroit de dégustation.

Un Pot Point Gouv, c’est d’abord une histoire de famille. Richard Brunet s’est associé avec son fils Maxime, 23 ans et pâtissier. Depuis peu, sa fille, Marion, les a rejoints pour assurer l’accueil et le service. « J’ai voulu créé un lieu de détente avec une qualité de service et de produits. Mon fils a été intéressé par ce projet et c’est tout à fait dans cordes : ses pâtisseries sont raffinées et le cuisinier propose une cuisine de qualité », explique Richard Brunet.
Ce bar/brasserie est un endroit idéal pour tous les moments de la journée. Il est possible d’y petit-déjeuner, de déjeuner, de goûter… d’y prendre l’apéritif jusque 20 heures la semaine et d’y dîner le vendredi soir. « Les clients peuvent déguster des vins d’exception… il y a près de 90 bouteilles de vins et 12 vins au verre proposés ». Les amateurs de bières artisanales et de whisky trouveront également leur bonheur car il en existe autant de sortes. Les clients séduits par un vin peuvent également acheter une bouteille sur place. Comme la famille Brunet met un point d’honneur à la détente, elle offre aux clients un large choix de thés, cafés et pâtisseries, tout au long de la journée. A l’intérieur de ce bar, deux ambiances sont proposés : ambiance pub et ambiance dégustation.

Un projet ambitieux
Un Pot Point Gouv, c’est aussi une carte élaborée pour une découverte gustative. La carte est changeante au fil des saisons car les plats sont faits maison. « Nous proposons trois entrées, trois plats, trois desserts, un poisson et une pièce du boucher. Côté cuisine, c’est mon fils qui gère… chacun sa partie !, sourit Richard Brunet, il crée lui-même les plats selon les ingrédients et selon ses inspirations… je lui fais confiance, il a travaillé dans les cuisines de palaces, il sait ce qu’il fait ». Ainsi, les plats changent tous les jours avec une carte pleine de fraîcheur pour une découverte de saveurs assurée.
Mais avant que ce lieu soit un point de détente, la famille Brunet a entièrement rénové une ancienne boucherie, laissée à l’abandon durant deux années. Aujourd’hui, ce lieu est devenu un endroit convivial.
Et même si la qualité prime, elle n’exclut pas l’humour. Quand on demande Richard Brunet, ancien Président de Face Oise, pourquoi il a appelé son établissement de cette façon, il répond : « Ce nom a été trouvé lors d’un dîner entre chefs d’entreprise… c’est un clin d’oeil à mon ancienne activité. J’ai trouvé ça amusant et original, nous l’avons donc gardé ».