A Amiens, un nouveau campus « proche des acteurs économiques de la région »

Quatre grandes écoles se sont unies pour former un nouveau campus en plein centre ville d’Amiens. Chacune d’entre elles offre une formation de niveau Bac + 5 très imprégnée du monde de l’entreprise.

794
Le campus est situé rue des Jacobins, en plein centre-ville d’Amiens.
Le campus est situé rue des Jacobins, en plein centre-ville d’Amiens.

 

Le campus est situé rue des Jacobins, en plein centre-ville d’Amiens.
Le campus est situé rue des Jacobins, en plein centre-ville d’Amiens.

Depuis l’année dernière, la ville d’Amiens accueille un nouveau campus. Idéalement situé rue des Jacobins, en plein centre-ville, il regroupe quatre grandes écoles spécialisées dans des secteurs porteurs tels que l’informatique, le management, la communication ou le commerce. Chacune propose des formations de niveau Bac + 5 proches des entreprises de la région. « Les entreprises contribuent fortement à la formation de nos étudiants. Durant leur cursus, 50% d’entre eux sont en alternance ou en stage. Ensuite, 90% d’entre eux trouvent un emploi à la sortie de l’école ou parfois même avant la fin », se félicite Stéphane Boiteux, directeur général du groupe IDRAC, l’école de commerce déjà présente dans neuf grandes villes en France.

10 000 étudiants en France
L’IDRAC, l’EPSI, école d’ingénierie informatique, l’IFAG, spécialisée dans le management et Sup de Com, qui forme aux métiers de la communication, ont toutes une cinquantaine années d’existence et ont été fondées « par des personnes ayant des convictions marquées. » « Chaque étudiant est respecté dans sa singularité. Quand on a confiance en soi et qu’on s’estime, on peut déplacer des montagnes », poursuit Stéphane Boiteux. A elles quatre, les écoles regroupent 10 000 étudiants en France, dont 200 à Amiens. Ces derniers sont formés « par du personnel compétent » composé à 60% de professionnels, chefs d’entreprises, consultants etc. et à 40% d’enseignants issus de l’éducation nationale. L’intérêt de regrouper les quatre écoles sous un même campus est multiple pour Stéphane Boiteux. D’abord, les étudiants peuvent choisir de compléter leur cursus par des modules d’une autre école que la leur pour développer d’autres compétences. « Cela apporte une vision globale du monde de l’entreprise. Un chef des ventes doit être en mesure de comprendre le chargé de communication, de marketing, ou l’ingénieur avec qui il travaille. C’est ça que recherchent les recruteurs aujourd’hui. » Ensuite, cela permet d’étoffer le réseau d’anciens car les écoles forment un ensemble de 30 000 diplômés. Côté vie estudiantine, « les quatre écoles permettent de brasser plus de cultures. C’est enrichissant sur le plan associatifs, pour les projets etc. »