Le piratage des logiciels préoccupe les éditeurs

De l’outil professionnel aux jeux vidéos, la contrefaçon règne dans le secteur du logiciel, se plaignent les éditeurs, lors de la journée mondiale anti-contrefaçon organisée par l’Unifab à Paris. Le marché des faux logiciels pèserait 50 milliards d’euros dans le monde.

199
Vous devez être connectés pour visualiser cet article