Le CJD Amiens organise une journée Team Building

Chaque année le Centre des jeunes dirigeants (CJD) d’Amiens organise un évènement phare pour sa plénière. 2013 ne déroge pas à la règle avec une journée Team Bulding autour de matches de handball arbitrés par Jackson Richardson, ancien capitaine de l’équipe de France et double champion du monde.

484
Après avoir animé l’échauffement des joueurs en herbe, Jackson Richardson a arbitré le tournoi.
Après avoir animé l’échauffement des joueurs en herbe, Jackson Richardson a arbitré le tournoi.

 

Après avoir animé l’échauffement des joueurs en herbe, Jackson Richardson a arbitré le tournoi.
Après avoir animé l’échauffement des joueurs en herbe, Jackson Richardson a arbitré le tournoi.

Le Centre des jeunes dirigeants d’entreprise (CJD) a été créé en 1938 avec pour objectif d’accompagner les jeunes chefs d’entreprise, ou cadres dirigeants, et de promouvoir des idées nouvelles en matière de management. L’organisme regroupe des personnes de bonne volonté engagées autour d’un libéralisme responsable, qui souhaitent faire de l’entreprise un lieu humain, élément indispensable pour améliorer la compétitivité de toute structure. Un adhérent reste en moyenne entre 4 et 6 ans et la limite d’âge est fixée à 45 ans pour les fonctions électives.
En Picardie il existe quatre sections : Beauvais, Amiens, Compiègne et Sud-Oise (Senlis et Creil). La section d’Amiens, fondée en 1947, regroupe une quarantaine de chefs d’entreprise et cadres dirigeants réunis autour d’un même souhait : mettre l’économie au service de l’homme.

Cohésion de groupe
Cette année, pour sa plénière prestige, la section d’Amiens a choisi de faire un parallèle entre sport et vie en entreprise : « Pour faire parler du CDJ évidemment, mais aussi surtout pour coller à son esprit et à sa volonté de transmettre des idées nouvelles, notamment en matière de management. Nous souhaitons insuffler un nouveau mode de réflexion aux entreprises. Rassembler un groupe autour des valeurs sportives en fait partie », explique Philippe Rousselle, président de la section amiénoise.
En partenariat avec Amiens Picardie Hand (APH), le CJD a donc organisé une journée articulée autour d’un tournoi de hand pour mettre en avant la notion d’équipe. Pour l’occasion plus de 60 participants venus de différentes entreprises (Decathlon, PWC, Gourmet Réception, Action Coach…) sont venus partager cette expérience sur le parquet du Coliseum. Pour Jackson Richardson, arbitre de luxe de l’après-midi, il était important de participer : « C’est un rendez-vous pour construire une véritable équipe. C’est un moyen de partager et de trouver des points communs entre le sport et l’entreprise. Je suis là pour transmettre des valeurs et un état d’esprit. Je souhaite faire partager mon expérience, pour valoriser l’esprit d’équipe ».

Débriefe après match
« Cette journée est une sorte de cadeau de notre entreprise. C’est une journée de détente qui va permettre à l’équipe de se souder et de se découvrir encore un peu plus. Et puis, pouvoir bénéficier de l’expérience de Jackson Richardson qui est un peu le Zidane du hand, c’est plutôt sympa », explique Louis Lecoutre, responsable de rayon chez Décathlon, venu avec cinq de ses collègues.
Outre ces temps de jeux, un débriefe était proposé entre les matches de dix minutes. Chaque joueur était invité à s’exprimer sur ce qu’il venait de vivre et à faire le parallèle avec la vie en entreprise., Julie Gardez, consultante formatrice en management de la performance collective et membre du CJD, était chargée d’animer cet atelier et de guider les réflexions Manque de communication, jeu individuel… chaque remarque sportive a donné lieu à une réflexion sur des situations équivalentes en entreprise et l’attitude à adopter (communication, stratégie, rôle de chacun dans l’entreprise, sécurisation des salariés…). L’ensemble de ces éléments a donc permis de faire un point sur la vie quotidienne du groupe, devenu pour l’occasion une équipe.