Les banques centrales au front

Les gouvernements se démènent face à la crise mais doivent constater leur impuissance. Les banques commerciales pansent leurs plaies et négligent le financement de l’économie. Tous les regards sont donc braqués sur les banques centrales, sommées de rétablir la prospérité. Elles essaient. Avec témérité.

131
Vous devez être connectés pour visualiser cet article