Une cave entièrement dédiée à la bière

Ouverte le 6 octobre dernier, la cave du Houblon est, avec 200 références, la première cave à bières de la capitale picarde. Nicolas Prudhomme, le jeune caviste veut faire de ce breuvage souvent mal considéré un objet de dégustation.

476
La cave du Houblon compte plus de 200 références de bières régionales et belges.
La cave du Houblon compte plus de 200 références de bières régionales et belges.

 

La cave du Houblon compte plus de 200 références de bières régionales et belges.
La cave du Houblon compte plus de 200 références de bières régionales et belges.

Margaux, Cuvée des Trolls, Blonde en Somme, Triple Karmeliet… Ces noms ne vous disent rien ? C’est peutêtre l’occasion de faire un tour à la Cave du Houblon rue Jeanne d’Arc. Originaire d’Amiens, Nicolas Prudhomme a habité Lille pendant plusieurs années. Là il a découvert une vraie culture de la bière, une révélation pour cet amateur éclairé. L’idée d’ouvrir sa propre cave a alors germé : « Je me suis renseigné auprès de la Chambre de commerce de Lille si quelqu’un comme moi, qui n’est pas du tout commerçant, pouvait monter un projet comme ça. Sur Lille je participais à des dégustations avec François Devos, un bièrologue. Après j’ai suivi une formation caviste avec lui, et ensuite je me suis tourné vers la BGE (Boutique de gestion) qui aide les entrepreneurs et j’ai lancé mon projet à Amiens », explique Nicolas Prudhomme enthousiaste.

Bières régionales
Si le jeune caviste prévoit d’élargir sa gamme à l’ensemble des bières françaises et pourquoi pas européennes, l’envie de départ était de mettre à l’honneur la Picardie. La région compte d’ailleurs une quinzaine de brasseries, dont trois dans la Somme, sans compter l’installation prochaine d’une quatrième. « Dès le départ je voulais mettre en avant les bières régionales parce qu’il y a beaucoup de brasseries méconnues dans la région et que ce sont de bons produits. J’ai fait beaucoup de salons et maintenant je travaille en direct avec les brasseurs. Je vais d’ailleurs chercher moi-même les bières tous les lundis ».
La bière du nord et son excellente réputation est également à l’honneur à la cave du Houblon, sans oublier les bières dites de saison : « Pour l’instant j’ai lancé mes bières d’hiver et les bières de Noël, traditionnellement ce sont des bières uniques où les brasseurs se font un peu plaisir, avec des bières assez épicées et foncées ».
La cave propose également quelques produits régionaux et des verres à bière, parfaits pour faire des paniersccadeaux originaux.

Redorer le blason
L’autre cheval de bataille de Nicolas Prudhomme, c’est l’image de la bière. Souvent associé à une boisson bas de gamme, le caviste voudrait redorer le blason de la boisson, sans lui enlever son côté accessible : « Je voudrais vraiment participer à la restauration de l’image de la bière, ça commence à revenir un peu mais je trouve que dans l’imaginaire des gens, la bière rime trop souvent avec bas de gamme et quelque chose de populaire dans le mauvais sens du terme. Nous ne sommes pas encore assez sur une bière de dégustation, c’est pour ça que je voulais faire une cave à bières qui soit à la fois agréable tout en essayant de la garder accessible à tous ». Pour aider à changer le regard des gens sur ce breuvage, le caviste prévoit des soirées dégustation mais aussi d’inviter certains samedis après-midi des brasseurs pour qu’ils puissent parler de leur produit et de leur savoir-faire.
Côté clientèle justement, Nicolas Prudhomme ne souhaite exclure personne et s’adapte aux différents âges qui viennent visiter sa boutique : « Je touche beaucoup des gens du coin, de jeunes étudiants qui ont déjà envie de découvrir d’autres bières que les bières de “soif”, les jeunes travailleurs, qui sont, je pense, une génération moins axée sur le vin, et ensuite il y a des cadres qui ont un peu plus de pouvoir d’achat et qui ont envie de découvrir autre chose que les bières classiques ».