Saveurs créoles s’installe à Montdidier

Saveurs créoles, entreprise familiale située en région parisienne, a décidé de venir s’implanter à Montdidier. Une opportunité pour les responsables parisiens qui souhaitaient se développer et une chance pour les anciens salariés de l’agroalimentaire qui ont connu des plans de licenciement.

648
Jean-Jacques Terreau devant le plan de sa future entreprise
Jean-Jacques Terreau devant le plan de sa future entreprise

Comme son nom l’indique cette entreprise familiale s’est spécialisée dans la cuisine créole dès 1959. Le père charcutier traiteur a commencé à se lancer dans la cuisine créole en cuisinant le boudin et les accras. Après plus de cinquante années d’expériences de production et d’optimisation des capacités de fabrication, les spécialités antillaises sont devenues un gage de qualité et de sécurité alimentaire. Aujourd’hui Saveurs créoles fabriquent des amuse-bouches jusqu’ au dessert en passant par les produits surgelés. Les clients sont les traiteurs, les restaurateurs ainsi que les distributeurs, soit près de 200 clients dans toute la France.

Jean-Jacques Terreau devant le plan de sa future entreprise
Jean-Jacques Terreau devant le plan de sa future entreprise

Une installation en septembre 2013
« Si les travaux avancent correctement nous devrions commencer à travailler sur le site de Montdidier à partir de septembre 2013 », explique Jean-Jacques Terreau, le directeur, satisfait d’avoir trouvé ce bâtiment de 1 700 m² en Picardie. Les locaux situés à Garges-les-Gonesse devenaient trop petits. Ce transfert va permettre de développer l’entreprise. Il est prévu d’agrandir le lieu de stockage d’une surface de 4 000 m² près du bâtiment existant et de multiplier par trois la surface de produits de plats cuisinés. Le programme global d’investissement s’élève à un million 700 mille euros. C’est en 2010 lors du salon international de l’agroalimentaire, le Sial, que Jean- Jacques Terreau apprend qu’un bâtiment est à vendre en Picardie. « Sur ce salon nous étions installés en face du stand d’Agrosphère , l’association des entreprises agroalimentaires de Picardie. Celui-ci nous a incité à venir visiter les locaux inoccupés de cette ancienne entreprise de découpe de viande, mise en liquidation judiciaire. Nous sommes venus voir ma soeur et moi », se rappelle Jean-Jacques Terreau. Le frère et la soeur, tous deux co-gérants, ont très vite été intéressés par ce lieu. « Les procédures administratives ont été complexes mais les actions du maire Catherine Quignon et le sous-préfet Bernard Florin nous ont bien aidé », explique le directeur.

Création d’emplois
Grâce à cette délocalisation en province, les co-gérants visent également à obtenir de nouvelles normes telles que la norme IFS (international food standart). « Si l’on peut obtenir ces normes qui imposent la qualité, on nous regardera d’un autre oeil et nos clients pourront nous faire confiance à 100 % », explique Jean-Jacques Terreau. A Garges-les-Gonesse, Saveurs Créoles emploie 28 personnes. Pour l’instant le directeur ne sait pas encore si tous les salariés vont vouloir suivre l’entreprise. De nouveaux postes sont également prévus puisque l’entreprise souhaite se développer. « Des postes administratifs et industriels seront à pouvoir. Notre critère d’embauche sera surtout avoir envie de travailler », conclut Jean-Jacques Terreau.