NRJT n’est pas qu’un simple logisticien

L’entreprise NRJT de Saint- Quentin a fait appel à Saint-Gobain Développement pour l’accompagner dans son développement. Des conseils qui vont lui permettre de franchir une nouvelle étape avec la construction d’un nouveau site de stockage de 5 300m2 sur la zone Evolis de Tergnier.

Parmi son équipe, Jean-François Garnier peut compter sur Aurélie Carlier et Nathalie Ott pour poursuivre le développement de son entreprise.
Parmi son équipe, Jean-François Garnier peut compter sur Aurélie Carlier et Nathalie Ott pour poursuivre le développement de son entreprise.

 

Parmi son équipe, Jean-François Garnier peut compter sur Aurélie Carlier et Nathalie Ott pour poursuivre le développement de son entreprise.
Parmi son équipe, Jean-François Garnier peut compter sur Aurélie Carlier et Nathalie Ott pour poursuivre le développement de son entreprise.

Cette année, nous avons reçu l’accompagnement et le soutien financier à travers un prêt de Saint-Gobain Développement qui nous a permis de sortir la tête du guidon et de prendre du recul pour redéfinir notre stratégie commerciale et notre organisation. » Quinze ans après la création de son entreprise, Jean-François Garnier a consacré une partie de l’année 2012 à revoir les objectifs et les outils commerciaux, la logistique et les ressources humaines. « Les échanges avec Saint-Gobain Développement ont été fructueux », lance le dirigeant qui met aujourd’hui en avant son activité : service d’approvisionnement simple et solide pour industriels. « C’est ce que nous avons toujours fait. » Mais l’entreprise est connue pour être avant tout un logisticien. Un terme basique qui cache une toute autre réalité de ce qu’est NRJT qui a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 2 200 euros. En s’appuyant sur les conseils de Saint-Gobain Développement, Jean-François Garnier a créé une nouvelle plaquette pour présenter son entreprise à ses futurs clients. Un outil de communication qui met en avant les services proposés : le négoce (achat de matières consommables pour les clients) ; la collecte chez le fournisseur et la livraison chez le client de marchandises ; la gestion de stocks intra ou extra entreprise ou bien encore le conseil en achat. Une palette de services qu’il faut aujourd’hui mettre en avant et vendre car 80 % de l’activité est assurée par le packaging, le métier historique de l’entreprise, débuté avec Yamaha dont NRJT livre des emballages en juste-à-temps sur les chaines de production. D’autres clients de renom (Saint-Gobain Sekurit, Lipo Chemicals Specialties et ADB le leader en éclairage et électronique de scène situé à Saint-Quentin) font appel aux services de NRJT.

Un nouveau site sur la zone Evolis
L’entreprise emploie douze salaries et fait appel à une vingtaine de personnes d’ESAT du bassin saint-quentinois. Elle dispose de 11 500 m² d’entrepôts adaptés à ses clients sur la zone de Rouvroy- Morcourt et à Beautor. Une surface qui passera à 17 000 m² d’ici un an avec la construction d’un nouveau site de 5 300 m² sur la zone économique Evolis à Tergnier, près de l’entreprise Sodepack, l’un des clients de Jean-François Garnier. Le groupe axonais Unidel Investissement, propriétaire de Sodepack, est entré au capital de NRJT à hauteur de 24,9 %. Cette arrivée va renforcer les liens commerciaux entre Sodepack et NRJT. Une collaboration industrielle qui a permis de créer Unipack, une marque commerciale regroupant les savoir-faire des deux entreprises. « Avec cette marque, nous allons pouvoir proposer une offre globale à des donneurs d’ordres de taille plus importante », souligne Jean-François Garnier. D’ici cinq ans, cet ensemble industriel sous le nom de Unipack atteindra les 27 000 m² sur la zone Evolis. Le dirigeant de NRJT met en avant plusieurs atouts : la certification ISO 9001 et son système d’information ouvert qui permet aux clients, fournisseurs et transporteurs de se connecter au réseau pour gérer les flux de marchandises. Un système qui sera ouvert l’an prochain aux douanes françaises car l’entreprise vient d’obtenir l’autorisation de « déclarant en douane ». Un service qui sera proposé aux entreprises qui exportent.