Le Noyonnais veut croire dans une année de renouveau économique

Le début de la nouvelle année s’annonce bien rempli pour la communauté de communes du pays Noyonnais. Un an après le lancement du centre d’affaires sur le site Inovia, les élus de la CCPN continuent à croire fortement dans l’avenir que représente cette zone franche dans le développement économique.

414
Le 17 janvier prochain seront signés les premiers contrats d’avenir sur le site Inovia.
Le 17 janvier prochain seront signés les premiers contrats d’avenir sur le site Inovia.

L’année 2012 ne se termine pas dans la meilleure ambiance dans le Noyonnais. Avec le départ du siège de la société Brézillon, les élus auraient de quoi déprimer. L’année a pourtant été riche en bonnes nouvelles, à commencer par l’inauguration d’Inovia. L’ancien quartier Berniquet s’est vidé de ses 1 200 hommes et est remplacé petit à petit par des entreprises. Elles sont environ une douzaine aujourd’hui et le site va connaître une montée en puissance au cours de l’année 2013. Les aménagements s’y poursuivront tout comme les installations d’entreprises. L’ancienne base militaire est vue par les élus de la communauté de communes du Pays Noyonnais comme le fer de lance du renouveau d’un territoire très touché par le chômage.

Le 17 janvier prochain seront signés les premiers contrats d’avenir sur le site Inovia.
Le 17 janvier prochain seront signés les premiers contrats d’avenir sur le site Inovia.

Rendez-vous avec les prescripteurs
Dès la rentrée, une formation organisée par l’école des métiers du sport aura lieu sur le site. Lors de l’inauguration du site en avril, ce projet avait été évoqué et le voici d’ores et déjà réalisé. A partir du 7 janvier, des responsables d’associations sportives seront formés à l’animation. Ils avaient déjà reçu une préformation en avril. Cet axe de la formation constitue l’un des enjeux du développement du site. L’autre grand rendez-vous pour les élus se situe une semaine plus tard avec la réception des prescripteurs et surtout des banquiers sur le site. Le 15 janvier, lors d’un petit-déjeuner, ce sera le moment pour Patrick Deguise, président de la CCPN, de présenter une nouvelle fois le site, mais surtout les projets à venir, qu’ils se déroulent sur Inovia ou sur le Noyonnais. Les futurs aménagements de l’ancienne base militaire y seront également exposés, tout comme la future association des entreprises locales. Ce moment sera aussi l’occasion de présenter le futur centre d’affaires, point central de l’espace dédié aux entreprises. Il n’y sera que présenté, l’inauguration officielle n’ayant lieu qu’à la fin du mois de janvier.

SPIE arrivée sur Passel
Lors de sa mise à disposition, cinq nouvelles entreprises dont les noms sont pour l’instant tenus secrets y seront de suite installées. D’après la CCPN, de nombreuses autres entreprises seraient prêtes à s’installer sur l’espace laissé vacant par les militaires sans donner plus de précisions. En outre, deux entreprises se distinguent en ce moment dans le Noyonnais. La première est Majencia. Installée dans la zone industrielle, l’entreprise de fabrication de matériel de bureau a créé son laboratoire de recherche et de développement. L’entreprise a racheté l’ancienne recyclerie, local contigu pour y installer ses techniciens avec leur matériel. Une bonne pioche pour le made in France. L’autre entreprise que les élus sont fiers de voir arriver sur leur territoire l’entreprise SPIE. La société est spécialisée notamment dans le génie électrique, mécanique ou encore climatique. Employant avant tout des cadres ou des cadres supérieurs, la délocalisation sur le site de Passel, dans l’ancien bâtiment siège de la communauté de communes, est une véritable plus-value pour un territoire qui veut désormais être attractif pour ce type de catégorie socio-professionnelle.