Le kumquat dans Les Fruits rouges de l’Aisne

L’entreprise laonnoise spécialiste des fruits frais et transformés a lancé sur le marché de nouveaux produits telles les purées de fruits du verger et de pêches blanches. L’entreprise qui emploie sur place 85 personnes distribue désormais des kumquats, un petit agrume d’Asie, et prépare le salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (Sirha) qui se tiendra à Lyon fin janvier.

Les Fruits rouges de l’Aisne commercialise des fruits frais et des fruits surgelés et transformés.
Les Fruits rouges de l’Aisne commercialise des fruits frais et des fruits surgelés et transformés.

 

Les Fruits rouges de l’Aisne commercialise des fruits frais et des fruits surgelés et transformés.
Les Fruits rouges de l’Aisne commercialise des fruits frais et des fruits surgelés et transformés.

C’était au Sial, le salon international de l’innovation agroalimentaire. Les Fruits rouges de l’Aisne, l’entreprise créée à Laon en 1990 et qui s’y est développée, a présenté à cette occasion de nouveaux produits « comme la purée de pêches blanches ou la nouvelle recette de purée d’abricots du Bergeron de la vallée du Rhône ».
Rappelons que pour se diversifier et consolider leur avenir en 1990, des agriculteurs ont eu l’idée de produire et de vendre des fruits frais et transformés (fraises, framboises, groseilles, mûres, etc.) partout en France.
Aujourd’hui, Les Fruits rouges de l’Aisne, dont la réussite économique est citée en exemple dans l’Aisne, emploie 85 salariés à Laon sur le site de production de l’entreprise qu’il a fallu agrandir en 2010. L’entreprise, qui travaille notamment avec 70 producteurs de fruits en Picardie et en Champagne-Ardenne, a réalisé l’an passé 45 millions d’euros de chiffre d’affaires en distribuant quelque 10 500 tonnes de fruits traités. La moitié de cette production est constituée de fruits frais, l’autre moitié de fruits surgelés et transformés. « Nous avons inventé de nouvelles recettes de purées de fruits du verger (pommes, poires, abricots, pêches, coings, etc.), des fruits de saison venus de la vallée du Rhône et aussitôt transformés après leur récolte », explique Mélanie Planchon, responsable du marketing et de la communication des Fruits rouges de l’Aisne.

Des recettes secrètes
L’un des exemples caractéristiques de ces nouveaux produits est la purée de pêches blanches surgelée (baptisée Rouge Parfum). Les fruits sont cueillis à maturité afin de ne rien perdre de leurs senteurs naturelles. La formule de cette purée (en barquette de 1 kg, se conservant deux ans au congélateur à -18° C et trois jours au réfrigérateur) est adaptée aux besoins des pâtissiers, des restaurateurs et des industriels de l’agroalimentaire. Ils peuvent ainsi s’en servir comme base de leurs propres recettes. L’entreprise laonnoise, pour compléter sa gamme, a mis au point de surcroît des purées surgelées de pêches jaunes et de pêches de vigne. Mais les volumes produits et expédiés de ces nouvelles recettes restent secrets « pour ne pas donner d’indications à la concurrence ». Quoi qu’il en soit, l’entreprise Les Fruits rouges de l’Aisne s’est aussi lancée dans le conditionnement et la distribution de kumquats. C’est un petit agrume de deux à quatre centimètres de long, de couleur jaune or ou orangé, originaire de Chine mais cultivé désormais dans la zone de production des agrumes.
La peau du kumquat est lisse, comestible, plus sucrée que sa pulpe. « Ce fuit est consommé frais ou confit et permet d’élaborer des confitures ou sert d’accompagnement à certains plats exotiques tel que le canard laqué », précise Mélanie Planchon.

Culture des agrumes au Maroc
Mais pourquoi s’intéresser au kumquat ? « Nos clients veulent aussi profiter de nouvelles saveurs, de fruits tendance en quelque sorte, de fruits exotiques. Leurs demandes sont nombreuses », répond la responsable du marketing et de la communication. Les kumquats que la société commercialise maintenant sont cultivés au Maroc par Créafruit, la filiale de l’entreprise laonnoise qui s’occupe des agrumes (dont les oranges et les citrons).
Pour l’heure, Les Fruits rouges de l’Aisne (qui possède au Maroc une autre f iliale, Zaoubal, produisant des fraises) prépare sa participation (sur le stand de la région Picardie) au salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (Sirha) qui se tiendra à Eurexpo Lyon du 26 au 30 janvier.